lundi, 5 juin 2023 03:50

Immigration clandestine : Une pirogue avec 17 corps sans vie découverte à des milles nautiques de Tenerife

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Les candidats à l’immigration clandestine viennent encore de payer un lourd tribut. Une pirogue en provenance des cotes ouest africaines est arrivée à quelques milles nautiques de Tenerife avec à son bord une découverte macabre. 17 corps sans vie ont relevés et trois survivants secourus par les garde-côtes espagnols. Encore une fois de plus, des sénégalais font partie des victimes, selon l’ONG Caminando Fronteras.

C’est en début de soirée que la découverte a été faite. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’embarcation avait été aperçu à 490 km de Élhierro le 26 avril 2021. Avant cela, la pirogue et ses passagers est restée à la dérive , en mer pendant 22 jours avant d’être secourue par la marine espagnole. Un avion de l’armée de l’air espagnole avait dans un premier temps repéré ce bateau lundi matin, à quelque 500 kilomètres au sud-est de l’île d’El Hierro. Un hélicoptère militaire avait ensuite hélitreuillé trois personnes encore en vie à bord (deux hommes et une femme) vers un hôpital de Tenerife. «Ils étaient si faibles que nous avons dû nous y mettre à plusieurs pour les aider à se tenir debout», a confié Juan Carlos Serrano, un membre de l’équipage de l’hélicoptère.

D’après une sénégalaise travaillant avec la Croix Rouge espagnole à Tenerife, l’embarcation serait parti de Nouakchott en MAURITANIE 4 avril dernier avec à son bord entre 43 à 47 migrants dont des sénégalais, des gambiens, des maliens et guinéens. Sur place, le spectacle n’est pas beau à voir avec les corps qui se sont scotchés les uns aux autres avec une putréfaction ralentie certainement par la fraîcheur de l’océan.

Les secouristes de la marine qui seront héliportés, trouveront également trois personnes en vie dont une jeune fille originaire du Sénégal, nous a confié notre source. «  D’ailleurs, ce sont ces dernières qui nous ont les détails sur leur odyssée pendant tous ces jours. Et c’est également avec leur aide malgré l’état de choc dans lequel elles étaient, qui nous auront permis de contacter certaines familles des victimes ».

« Cette nuit, plusieurs familles ont contacté « PROTÉGEONS LES MIGRANTS, PAS LES FRONTIÈRES » ainsi d’autres associations pour en savoir davantage. Les témoignages de ces familles auront aidé à avoir une idée précise de cet énième drame de l’immigration. Au total,  si on se fie aux chiffres donnés par les rescapés, quelques 23 à 27 migrants seraient porté disparus.

Les 17 corps sans vie retrouvés dans la pirogue sont actuellement à la morgue de Tenerife pour les procédures d’identification. Les 3 survivants sont également pris en charge par les spécialistes après un premier passage entre les mains des agents de la Croix Rouge.

La traversée fait au minimum cent kilomètres, mais elle est particulièrement dangereuse à cause de forts courants. Les bateaux sont la plupart du temps surchargés et en mauvais état. L’an dernier, au moins 1.851 personnes ont perdu la vie dans des tentatives pour atteindre les Canaries, selon l’ONG Caminando Fronteras, qui surveille ces migrations.

Atlanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents