Afrique du Sud : À moins de trois semaines de son procès pour corruption, l’ancien président Jacob Zuma lâché par ses avocats

0
37

@Atlanticactu.com – Accusé et poursuivi pour corruption, l’ancien président Sud africain Jacob Zuma qui avait perdu le soutien de la plupart de s’en premier cercle, vient de subir un nouveau coup dur. Alors qu’il se trouve sur la ligne droite de son procès, ses avocats ont unanimement décidé de ne plus assurer sa défense.

L’ex-président Jacob Zuma (photo) sera jugé le 17 mai dans une affaire de pots-de-vin qu’il aurait pris il y a 20 ans avec le groupe français “Thales”. Mais tous les avocats défenseurs de Zuma l’ont quitté mercredi.

Son principal avocat, Eric Mabuza, a signifié au tribunal de Pietermaritzburg son retrait du dossier, sans donner d’explication. L’autre avocat habituel de l’ex-président, Muzi Sikhakhane, s’est aussi retiré du dossier.Ces retraits laissent à Jacob Zuma moins d’un mois pour former une nouvelle équipe de défense avant le procès.

Le président déchu de 79 ans doit répondre de 16 chefs d’accusation (fraude, corruption, etc).La semaine dernière, une cour d’appel a condamné Zuma à rembourser 1 milliard de FCFA de frais d’avocats qu’il avait fait payer par l’État alors qu’il était au pouvoir.

Rappelons que Jacob Zuma a régné de 2009 à 2018, date à laquelle il a été contraint à la démission après une série de scandales financiers.

Atlanticactu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here