mardi, 28 septembre 2021 23:32

Inauguration du nouvel hôpital de Touba : Serigne Bass Abdou Khadr gère le dispositif et assure zéro huée à Macky Sall

Les plus lus

@Atlanticactu.com – En se rendant à Touba ce week-end pour les besoins de l’inauguration de l’hôpital (encore inachevé) de Touba, le président Macky Sall qui n’a pas du tout apprécié les huées des populations lors de son dernier passage dans la ville sainte, peut s’estimer heureux. Chat échaudé craignant l’eau froide, le porte-parole du Khalife général des Mourides a sorti une Fatwa pour interdire que l’hôte de Serigne Mountakha Mbackè soit hué.

Un ordre auquel ne compte pas se conformer Serigne Abdou Lahat Mbacké Ibn Serigne Cheikhouna Sam Ndoulo pour qui « Le président de la République, Macky Sall, n’a rien fait pour la ville sainte de Touba » . Serigne Abdou Lahad Mbacké Ibn Serigne Cheikhouna Sam Ndoulo, qui promet de saboter la venue du chef de l’Etat à Touba, ce samedi se dit frustré et, demande à Macky Sall de ne pas politiser sa visite.

Quid du Ndiguël du Khalife Serigne Mounatkha Mbacké qui a donné instruction aux populations de réserver au chef de l’Etat un accueil particulier mais d’éviter les rassemblements en ce contexte de pandémie de Covid-19, Serigne Abdou Lahad Mbacké persiste et signe.

Pour rappel, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a fait une déclaration, par le biais de son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, à travers laquelle il interdit à toute personne, de fomenter un quelconque acte de sabotages, dans le périmètre de la Cité religieuse.

Pour toutes ces raisons, le Palais a tôt fait de mettre à contribution certains proches du Khalife général des Mourides pour éviter les huées essuyées par le président lors de son dernier passage à Touba. Le 19 juin dernier, bouclant une tournée dite économique, le président Macky Sall avait reçu un accueil de huées et de quolibets des populations de Touba. Un vrai traumatisme qui est à l’origine de toutes les précautions prises au moment où la Ville sainte est encore sous les eaux des inondations et ce, malgré les promesses du ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome.

Khadim MBODJ 

 

 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents