Guinée Bissau : Le Premier ministre Nuno Gomes Nabian et le ministre de l’intérieur, Botche Candé impliqués dans le trafic de bois

L’enquête de la police judiciaire de Guinée-Bissau sur la coupe illégale et le trafic de bois implique les plus hautes autorités. Ainsi, le Premier ministre Nuno Nabian Gomes et le ministre de l’intérieur Botche Candé sont cités dans un rapport de la police transmis au Procureur Général. Avec l’implication d’aussi hautes personnalités, ce sont les forêts sénégalaises frontalières qui risquent de disparaître comme en Gambie.

Après les investigations qui ont pris plusieurs mois, la PJ a remis le dossier au ministère public depuis le 09 novembre 2020.  La police judiciaire (PJ) guinéenne a procédé à l’audition de plusieurs personnalités dans le processus de la coupe et vente de bois de la société Zhongze Furniture, en vue d’assurer le fonctionnement de la scierie (STENACKS) et la transformation du produit en Guinée-Bissau.

Selon le document en possession du site Atlanticactu.com, au nombre des suspects figurent  Nuno Nabiam (actuel Premier ministre), Botche Candé, ministre de l’Intérieur, Bacar Fati, commandant de la Brigade de la protection de la nature et de l’environnement de la Garde nationale, Bacar Djallo, Ansumane Indjai, Yin Yan Feng et José Augusto Pinto Cabral.

Une affaire qui a installé un profond malaise au sein de la police judiciaire surtout après la restitution des troncs d’arbres saisis à la société Zhongze Furniture. Une décision qui rappelle l’impunité jadis accordée aux trafiquants de drogue à qui il était restitué la cocaïne saisie

L ‘ affaire 1611 / DGB / 20 de la PJ est transmis depuis le 9 novembre 2020 au bureau de lutte contre la corruption et les délits économiques du parquet, sous le registre 163/2020 dans lequel les entités entendues font l’objet de preuves concordantes de nature à ouvrir une instruction. Il s’agit d’un document de 273 feuilles, qui contient une identification dans le dossier des personnes inculpées, à l’exception de Nuno Nabiam dont le dossier a subitement disparu (la PJ n’a pas son dossier).

À ce sujet, une source de la PJ a confié à Atlanticactu que tous les troncs d’arbres récemment saisis et déposé auprès de la direction générale des Forêts et de la Faune ont été scellés et mis à la disposition du ministère public. Bizarrement, ces troncs ont été rendus à la société Zhongze Furniture à la suite d’une demande gracieuse de La société qui est la propriété de « privilégiés ».

Cheikh Saadbou Diarra 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici