Gambie : Ansumana Jamneh repose désormais à Kanilaï, Amsatou Barrow présente au nom de Atlanticactu

@Atlanticactu.com –      C’est ce dimanche après-midi que le jeune frère de l’ancien président gambien a été inhumé à Kanilaï. Après plusieurs heures de tractations, Yaya Jamneh a finalement accédé à la demande de la famille d’enterrer Ansumana Jamneh sans autopsie. A cette occasion, la correspondante de Atlanticactu en Gambie s’est joint aux membres de la famille et du public venu nombreux pour rendre un dernier hommage à l’ancien ambassadeur de la Gambie au Qatar.

L’ancien ambassadeur de la Gambie au Qatar,  Ansumana Jammeh, a été inhumé dimanche à Kanilai, Foni. C’est une cérémonie empreinte d’émotions à laquelle les gambiens de tout bord ont tenu à assister pour rendre hommage à un homme juste. Les hommages ont afflué de partout pour décrire comment le demi-frère de l’ancien président Yahya Jammeh, savait rendre service et surtout dans la discrétion.

Plusieurs personnalités proches du défunt régime ont pris part à la cérémonie de levée du corps avant que le convoi mortuaire ne prenne la direction de Kanilaï. Ainsi, pour Momodou Sabally, l’ancien Secrétaire Général de la présidence et Directeur général de la Radiotélévision gambienne, « Ansoumana Jammeh était un gentleman cool et affable, au commerce très facile ». Qu’Allah lui pardonne et lui accorde un repos éternel  au Paradis », a-t-il prié.

Un autre témoignage qui a retenu l’haleine de l’assistance c’est celui de Hydara Karara, qui connaît personnellement le défunt : « C’est un homme très bon et humble qui est parti, Nous le confions à Allah S.W.T qui sait le mieux pour chacun d’entre nous », et de poursuivre, «Mes condoléances à la famille. Puisse Allah S.W.T vous accorder Jannahtul Firdausi Votre Excellence Ambassadeur Ansu Jammeh ».

Une présence qui n’est pas passée inaperçue est celle Fatu Camara, la journaliste qui aura beaucoup oeuvré pour la chute de l’ex président Jammeh. Elle a déclaré: «Un grand homme nous  a quitté. Ansu était toujours très timide, calme, paisible et pressé de rendre service ».

Poursuivant, Fatu Camara révélera, « Quand j’ai quitté la présidence de la république, je me souviens encore lui avoir dit d’arrêter de me rendre visite parce que je ne travaille plus à la State House et que je ne veux pas lui causer d’ennuis. Nous étions de bons amis jusqu’à ce que je rejoigne le combat contre son frère et, après quoi nous avons commencé à nous éloigner. Je ne lui en ai jamais voulu comme lui d’ailleurs ».

Les larmes aux yeux, Fatu Camara avoue , «Mon seul regret est de ne pas interagir avec lui comme nous le faisions quand je l’ai rencontré plus tard plusieurs fois chez un ami commun. Au lieu de me montrer un ressentiment quelconque, il m’a adressé son habituel sourire angélique et c’était tout »

Concluant sur son témoignage, la journaliste d’expliquer, «La dernière fois que nous avons parlé, c’était lorsque j’étais en exil à Dakar en octobre 2013. Il m’avait appelé via Skype pour me demander de rentrer à Banjul en m’assurant que tout irait bien ».

Pour rappel, M. Ansoumana Jammeh est décédé samedi des suites d’une brève maladie à l’âge de 45 ans dans une clinique.

Amsatou Barrow

 

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici