Almadies : Deux gérantes d’un salon de massage poursuivies pour proxénétisme

PROSTITUTION Les deux gérantes d’une quarantaine d’années sont interpellées suite à un appel anonyme informant que le salon de massage était en fait un lieu de débauche fréquenté par de hautes personnalités car, ayant comme employées des jeunes femmes d’origine chinoise. Les prix pratiqués entre 50.000 et 100.000 francs démontrent qu’il n’est pas donné à n’importe qui de profiter des prestations faites.

En début de semaine, les limiers sur la base d’une information ont effectué une descente dans un salon de massage situé dans le résidentiel quartier des Almadies. Il servait de lieu de prostitution pour des femmes d’origine chinoise. Les hommes de la brigade de recherches ont fait un contrôle dans l’établissement car un client leur avait indiqué qu’il avait eu une prestation sexuelle chèrement payée au lieu d’un massage dans cet endroit.

Les deux gérantes de l’établissement d’origine asiatique, âgées d’une quarantaine d’années, ont d’abord nié en bloc le soupçon de prestations sexuelles sous leur toit avant que les limiers ne tombent sur une scène qui n’offrait plus de doute aux pratiques douteuses. Procédant à une rapide perquisition du salon de massage, les agents trouveront dans deux autres cabines des couples en pleine gymnastique, plus 5.300.000 francs ont été trouvés. Ils étaient cachés sous un congélateur. Hormis les deux premières cabines situées à l’entrée, les autres pièces n’avaient pas de table de massage, mais simplement des lits…

Sur un registre découvert, les agents ont trouvé des noms et numéros de téléphone de clients au dessus de tout soupçon et des gains mensuels de 8.000.000 francs par mois

Le 24 novembre, les deux gérantes d’une quarantaine d’années ont été placées en garde à vue, selon nos sources. Elles ont été confondues car elles employaient des jeunes femmes qui proposaient des prestations tarifées pour un gain dissimulé de 8.000 000 par mois. Le salon était ouvert depuis avril 2019 et serait la propriété d’un homme d’affaires chinois qui fait venir de jeunes filles de Chine à travers un vaste réseau d’immigration. Les deux femmes ont été présentées devant le procureur qui a délivré un mandat de dépôt.

Atlanticactu.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici