jeudi, 1 décembre 2022 02:43

Tong- tong Foncier : Après le scandale des 94 milliards de francs, Mamour DIALLO éclaboussé à nouveau

Les plus lus

Coucou, revoilà Mamour DIALLO. L’homme qui serait à l’origine du Mamourgate, une rocambolesque délinquance foncière de 94 milliards de nos pauvres francs, est cité à nouveau dans des scandales fonciers. Neuf dossiers au total que le  mouvement “Sunu Gaal Ca kanam” (ndlr: Sénégal en avant) a débusqué,  objet de litige foncier à Dakar. Devant la presse, Mame Ousmane Ndoye a dénoncé une campagne de prédation foncière orchestrée par des religieux, des fonctionnaires des domaines et des promoteurs immobiliers.
Tout de blanc habillé et coiffé d’un bonnet noir, un homme est tombé en transes. Ses cris ont hypnotisé toute la salle dans laquelle se tenait la conférence de presse du mouvement “Sunu Gaal Ca kanam” sur des présumés scandales foncièrs. L’homme en question est un frère de Massaer Séye. Ce dernier s’est retrouvé, d’après le président du mouvement “Sunu Gaal Ca kanam” dans un litige foncier l’opposant au célébrissime homme d’affaire Mbaye Gueye EMG sur une parcelle de terre sise au site du phare des Mamelles. A en croire Mame Ousmane Ndoye qui est le porte voix de la famille Séye, des fonctionnaires véreux du cadastre et de l’urbanisme ont modifié la position des plans du terrain sur ce littoral des Mamelles abritant le phare.
” Le morcellement porte sur 11000m2 et les parcelles sont vendues à coup de milliards dans le domaine public maritime sans autorisation préalable du Président de la République à qui la loi confère à titre discrétionnaire un déclassement dans une emprise du littoral. Le code du domaine public maritime en son article 19 est très clair et très précis sur ces attributions du chef de l’État de notre pays. Ici entre autres bénéficiaires, nous pouvons nommer Mbaye Gueye de EMG et le marabout Khassimou Mbacke”, renseigne Mame Ousmane Ndoye qui était en conférence de presse, hier.
L’autre présumé scandale foncier concerne l’aéroport de Dakar Yoff piste 03/21 TF 4407 DG. Ce dossier, selon Monsieur Ndoye, est issu des lotissements de 2003-2004-2008 sur It TF 5019 DG.
” Les autorités en charge à l’époque du dossier sont : Mr Farba Senghor ministre sous Wade, Abdoulaye Diop ministre du budget, Vincent Max Bibi ex directeur des domaines, Sous Wade. Ils ont été sommés de réparer le tort causé aux héritiers de Dame Mbengue avec la complicité des autorités de l’aéroport”, a t-il clamé avant d’ajouter que “Mr Matiago Mbissan avait émis une avis favorable de 660m sur l’axe de la piste 03/21 abandonné par l’aéroport. Il a été recommandé l’autorisation de l’Ads dirigé à l’époque par Mbaye Ndiaye. Malheureusement, les chantages de son fils Fallou Ndiaye a rencontré le refus catégorique de pilier au chantage du mandataire de la famille de Mariam Mbengue et Khary Ndoye malgré plusieurs réunions conciliatoires tenues dans le palais de la République. Malheureusement encore, le problème de Tobago a grevé cette résolution de problème. J’informe le président Macky Sall qui a hérité de ce dossier, que malgré les recommandations données à M. Baïla Wane et autre , silence total.
Par la suite, M Mamour Diallo, Directeur des Domaines, M. Pape Diagne, M. Fallou Gueye actuel directeur des domaines. Ce dernier, inexplicablement sur les terrains de la BOA recasement des lotissements dont les superficies des parcelles portent sur 200m2, s’est débrouillé avec les services du Cadastre et de l’urbanisme pour réduire les surfaces de ces parcelles de terrains et ainsi créer d’autres lots qu’ils ont eu la latitude de les partager au vu et au su des sachant et sous la barbe et le nez de l’État dans une totale impunité. Leur modus operandi ? Ils ont pris comme couverture des marabouts, des autorités de la justice et des personnes de tenues gradés pour couvrir leurs bases arrière”.
Le président du mouvement “Sunu Gaal Ca anam” a, par ailleurs, lors de son face à face avec les journalistes, déballé 7 autres dossiers de présumés scandales fonciers. Il s’agit entre autres des dossiers : EGBOS S.A terrain sis à Yoff Ouest Foire sur la bande verte et des familles de Tanka, du Projet de 1074 parcelles à Ouest Foire sur la bande verte, des 2 décrets en 1978 sur le terrain de 154 ha à Diamniadio.
Mais déjà présent, il précise qu’il ne s’agit que d’une alerte et n’exclut pas d’autres formes de lutte. “Nous appelons le Cchef de l’État à se pencher sur ces dossiers. Nous ne pouvons pas comprendre, Monsieur le Président, que vous donniez des ordres à vos subalternes et qu’ils refusent d’exécuter. Il faut sanctionner ces gens. Parce-que ce sont des criminels et des voleurs. Nous vous demandons, Monsieur le Président d’ordonner l’arrêt de tous les travaux fonciers et l’ouverture d’une enquête pour élucider les conditions d’attribution de ces terres” , a-t-il demandé à son “ami”, le président Macky Sall.
L’AS

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités