Orange : des lycéens piratent l’opérateur et détournent 230 000 euros

Orange a été piraté par une bande de 3 ingénieux lycéens en 2013. Grâce à un astucieux système de piratage des lignes des abonnés, les compères sont parvenus à détourner jusqu’à 230 000 euros. Des années après les faits, les pirates viennent d’être condamnés par la justice française.

En 2013, trois élèves du lycée Fermat de Toulouse ont piraté 350 lignes téléphoniques Orange, rapportent nos confrères de la Dépêche. Les trois pirates, âgés de 18 ans au moment des faits, ont déniché sur des forums du dark web des informations sur la manière d’accéder aux répartiteurs collectifs de l’opérateur. Ces appareils permettent de raccorder les abonnés au réseau téléphonique.

Déterminés et patients, ils sont ensuite parvenus à mettre la main sur la clef permettant d’accéder au répartiteur, semblable à un imposant coffre. Après avoir scrupuleusement observé l’intervention des techniciens, les lycéens dénichent des vestes appartenant à des salariés d’Orange, afin de passer inaperçu lors de leur opération.

 

3 ados de 18 ans ont arnaqué des abonnés Orange

Ils passent alors à l’action. Une fois entré dans le répartiteur, ils prennent le contrôle de la ligne téléphonique d’un abonné. Un complice compose alors à tour de bras des numéros surtaxés relayant vers un service de conversion du crédit téléphonique. Les piratent obtiennent alors des codes permettant d’échanger du crédit téléphonique contre des biens divers. Le but de l’opération : acheter des articles sur Internet et les revendre afin de gagner de l’argent sur le compte du client piraté.

Deux ans après les faits, les trois pirates en herbe étaient finalement confondus par les forces de l’ordre. Constitué partie civile, Orange estime que les trois compères sont parvenus à détourner 230 000 euros grâce à cette astuce. “Quand on additionne le nombre de personnes concernées, les sommes échangées, ça ressemble à une entreprise commerciale” met en avant le président de l’audience lors du jugement du 22 octobre.

“Le système est tellement bien fait qu’il a suffi à trois gamins de 18 ans de brancher deux ou trois fils pour détourner une somme hallucinante” souligne l’avocat des trois prévenus, devenus de jeunes entrepreneurs depuis les faits. Les trois hommes âgés de 23 et 24 ans ont été condamnés à 4, 8 et 12 mois d’emprisonnement avec sursis.

Source : PhoneAndroid

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici