lundi, 2 octobre 2023 13:47

New-York : Pour avoir frappé des manifestants, Coura Macky écope d’une citation de la police

Les plus lus

États-Unis
Atlanticactu / Dakar / New-York / Badara Ndir
Après le député Farba Ngom et l’homme d’affaires Gaston Mbengue qui sont visés par une plainte pour violences, Coura Ndiaye dite Coura Macky a frôlé le pire. La députée sénégalaise, qui frappait hier les manifestants à New-York, a reçu une “citation” écrite (avertissement) de la Police New-Yorkaise.
Sur les mages devenues virales, la députée membre du parti présidentiel qui a reçu un jet d’eau, s’en est prise violemment à des manifestants du camp opposé et ce, devant les agents du département de la police new-yorkaise. « Rien qu’à partir de ce geste Coura Macky pouvait être placée en détention car passible de poursuites pour trouble à l’ordre public et refus d’obtempérer à agents », selon Lamine Camara un agent d’affaires sénégalais établi à New-York.
Pour le journaliste Almamy Abdoul Demba TALL résident aux États-Unis, , « Il est temps de donner des cours sur le Passeport Diplomatique. Celui-ci n’offre aucune immunité diplomatique. Ce passeport n’empêchera pas l’arrestation et l’emprisonnement de toute personne ayant commis un délit ou crimes même si elle est une députée. Seuls les diplomates en poste ont cet avantage immunitaire. Le Passeport Diplomatique permet juste au détenteur de recevoir les honneurs dûs à son rang. Le visa est obligatoire aussi pour le détenteur ».
Pour rappel, Farba Ngom, griot du Président Macky SALL et Gaston Mbengue qui séjournaient aux Etats-Unis en septembre 2022 où ils accompagnent le chef de l’Etat sénégalais pour les besoins de l’Assemblée générale des Nations Unies, avaient violenté des Sénégalais résidents aux Etats-Unis qui avaient hué et conspué Macky SALL, en brandissant des pancartes à son arrivée. Les manifestants ont dénoncé ce qu’ils qualifient de « les scandales économiques, judiciaires et les faits constitutifs de recul démocratique ».
Après la plainte pour agression déposée par la victime, le Le Procureur du District Sud a donné suite à la saisine du sieur Alassane Sall et si la Justice américaine condamne les mis en cause pour cette agression, il est évident qu’un mandat d’arrêt international pourrait être délivré contre Gaston Mbengue, Farba NGOM et Cie.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents