samedi, 13 août 2022 07:16

MALI : Affaire 49 militaires Ivoiriens arrêtés, Sahel Aviation sommé de plier bagage

Les plus lus

Les autorités maliennes ne plaisantent pas avec les questions de souveraineté nationale. Après avoir déclaré la France Persona No Grata et exigé le retrait de la force Barkhane, c’est au tour de la société Sahel Aviation Services d’être priée de quitter le Mali. C’est l’arrestation des 49 soldats Ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako qui en est la cause.
Au Mali, les autorités demandent à la société SAS (Sahel Aviation Services) de prendre les “dispositions qui s’imposent pour le départ des forces étrangères de vos locaux dans un délai de soixante-douze (72) heures à compter du mardi 02 août 2022”.
Selon les autorités aéroportuaires du Mali, la société SAS mènerait des activités contraires à celles évoquées dans la Convention qui la lie avec l’Etat malien. Ces autorités évoquent des “risques pour la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat”. Elles demandent à la société SAS de cesser les activités d’accueil et d’hébergement.
La société SAS dispose d’une base au sein de l’aéroport de Bamako, elle sert de “base logistique” pour plusieurs partenaires internationaux du Mali.
Atlanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents