Kédougou : Deux morts lors d’une opération de sécurisation de la gendarmerie

Kédougou – Dans le but de faire respecter l’état d’urgence et les mesures d’interdiction, la gendarmerie procède à des opérations de sécurisation sur l’ensemble du territoire national. Mais, l’une des patrouilles effectuées à Kédougou a mal tourné. Deux jeunes ont perdu la vie au cours d’une course-poursuite.

Les faits ont eu lieu, dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, précisément au village de Batanko, situé à quelque 40 kilomètres de Kedougou.

«Les pandores ont installé un dispositif sécuritaire au campement de Mako pour faire respecter l’état d’urgence et l’interdiction de l’exploitation de l’or dans les sites aurifères. La patrouille est tombée sur trois jeunes habitants de Batanko, dans la commune de Tomboronkoto. Ces derniers, pris de panique, ont tenté de prendre la fuite et s’en est suivie une course poursuite qui a mal tourné», a informé la Rsi.

En effet, ajoute le correspondant de la radio nationale, «un des jeunes qui ne savait pas nager s’est jeté dans l’eau et s’est finalement noyé. Les recherches entamées ont permis de retrouver le corps sans vie du jeune garçon». Ainsi, les populations ont demandé à ce que le corps leur soit restitué.

Mais, «devant le refus des forces de sécurité, il s’en est suivi des heurts et un autre jeune a perdu la vie au cours des affrontements entre populations et forces de l’ordre, vendredi matin», d’après la même source.

Des drames sont survenus dans un contexte où les Sénégalais sont angoissés par la pandémie du Covid-19 qui continue de se propager à l’intérieur du pays.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici