Gambie : La Commission « Vérité et Réconciliation » transmet le rapport provisoire des violations du régime Jammeh

C’est ce mercredi que la Commission Vérité, réconciliation et réparations (TRRC) a remis au gouvernement son rapport intérimaire sur les violations supposées des droits de l’homme par le régime de Yaya Jammeh.

Lors d’une cérémonie restreinte tenue au ministère de la Justice, le président du TRRC, le Dr Lamin Sise, a remis des copies du rapport au ministre de la Justice Abubacarr Tambadou pour transmission ultérieure au président Adama Barrow. Étaient également présents, M. Hussein Thomasi, conseiller spécial du ministre de la Justice et secrétaire exécutif adjoint de la TRRC, Musu Bakoto Sawo, a assisté à la brève cérémonie de remise des pouvoirs.gambie.

En remettant le rapport, le Dr Sise s’est excusé pour le léger retard dans la soumission, mais s’est félicité que la Commission ait maintenant terminé les travaux sur le rapport intérimaire et qu’elle se concentre désormais sur l’achèvement de son mandat et l’élaboration du rapport final.

Il a rappelé au ministre que, conformément aux dispositions de la loi TRRC, le rapport intérimaire ne couvre que les activités de la Commission et les accusations contre l’ancien régime au cours de sa première année d’existence et ne contient aucune recommandation. Le Président de la Commission a également souligné qu’aucune preuve formelle concernant l’implication de l’ancien chef d’état n’étant pas révélée, aucune recommandation le concernant n’a été prise.

Les recommandations feront partie du rapport final de la Commission. Mais pour le moment aucune accusation concernant Yaya Jammeh et certains de ses proches n’a été valide, la Commission préfère attendre le rapport final.

Recevant le rapport intérimaire au nom du président Adama Barrow, le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, a remercié le président Sise ainsi que tous les commissaires et le personnel de la TRRC pour ce qu’il a qualifié d’excellent travail qu’ils ont accompli jusqu’à présent.

M. Tambadou a assuré à l’équipe de la TRRC qu’il transmettrait dûment le rapport au président et ferait tout ce qui était en son pouvoir pour continuer d’appuyer le travail important que la Commission accomplit. Le ministre poursuivra devant l’assistance, « Le TRRC a placé la barre très haut en se mettant au niveau des commissions de justice transitionnelle et de vérité instaurées à travers le monde».

Apportant des précisions à la suite du ministre Tambadou, le secrétaire exécutif du TRRC, Baba Galleh Jallow, a déclaré que la Commission était reconnaissante du soutien continu du gouvernement gambien et du ministre de la Justice en particulier, notamment pour leur non-ingérence dans les travaux de la Commission.

Il a déclaré que le fait qu’il n’y ait aucune ingérence du gouvernement dans les travaux de la Commission est particulièrement important car il préserve l’intégrité du processus de la TRRC.

Amsatou Barrow (Atlanticactu.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici