Allemagne : Vers un confinement total jusqu’au mois d’avril, selon Angela Merkel

La Chancelière allemande Angela Merkel envisage 8 à 10 semaines supplémentaires de confinement. Elle a avancé cette au cours d’une réunion de la CDU, la chancelière a fait un pronostic pessimiste sur le front du Covid. 

La chancelière allemande Angela Merkel s’attend à ce que le confinement en vigueur en Allemagne pour endiguer l’épidémie de coronavirus soit maintenu jusqu’au début du mois d’avril, a-t-elle déclaré à des députés de l’Union chrétienne démocrate (CDU), sa formation politique, selon des participants à cette réunion cités par le quotidien Bild.

Si nous ne parvenons pas à arrêter ce virus britannique, nous aurons 10 fois plus de cas d’ici à Pâques. Nous avons besoin de huit à dix semaines supplémentaires de mesures strictes », a déclaré Angela Merkel selon des propos rapportés par Bild.

Jamais la Chancelière n’a été aussi éprouvée durant tout son règne 

Lors de ses vœux de nouvel an, la chancelière allemande avait déclaré que l’année 2020 était de loin la plus difficile qu’elle a vécue depuis son arrivée au pouvoir quinze ans plus tôt, tout en ajoutant que le début de la campagne de vaccination contre le COVID-19 faisait de 2021 une année d’espoir.

« Laissez-moi terminer en vous disant quelque chose de personnel », a-t-elle dit à l’adresse du peuple allemand en laissant, chose rare, apparaître son émotion. « Dans neuf mois auront lieux des élections législatives et je ne serai pas candidate une nouvelle fois ».

« Aujourd’hui est donc très vraisemblablement la dernière fois que je suis en mesure de m’adresser à vous pour le Nouvel An », a ajouté la chancelière.

Confinement jusqu’en avril, une majorité d’Allemands l’approuvent

« Je ne crois pas exagérer en déclarant que jamais, au cours des 15 dernières années, nous n’avons trouvé l’année écoulée aussi pesante et jamais, malgré toutes les inquiétudes et un peu de scepticisme, nous n’avons eu hâte de débuter la nouvelle année avec autant d’espoir », a-t-elle dit.

Une majorité de la population allemande se dit favorable aux strictes mesures sanitaires et considère le vaccin comme la meilleure arme dans la lutte contre le coronavirus.

Saluée pour sa gestion de la première vague de l’épidémie, Angela Merkel, qui s’est grandement appuyée sur les conseils des scientifiques, a ensuite été critiquée pour ce que certains considèrent comme un échec à endiguer la deuxième vague.

Source : Challenges

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici