Vainqueur présidentielle américaine, tout se jouera dans quatre États

Au vu des premiers décomptes de la Cour Suprême, aucun des camps n’est encore sur de remporter la présidentielle même si le démocrate est en avance. Joe Biden et Donald Trump n’ont pour le moment pas réussi à se départager. La présidentielle américaine devrait se jouer dans les prochaines heures et les prochains jours dans le nord industriel du pays.

Va-t-il réussir à mieux faire mieux qu’Hillary Clinton? Pour remporter la présidentielle, Joe Biden devra, a priori, remporter un à plusieurs plusieurs Etats dans le Midwest (Pennsylvanie, Michigan, Wisconsin). Le démocrate l’a emporté dans l’Arizona, ex-bastion conservateur, qui devient ainsi le premier Etat de cette élection à changer de camp par rapport à 2016, selon l’Associated Press. Il est également en avance dans le Nevada (6 grands électeurs). Avec ces deux Etats, Joe Biden obtiendrait ainsi 244 grands électeurs. Il en faut 270 pour être élu.

Le démocrate n’a également pas perdu toutes ses chances en Géorgie (16 grands électeurs). Joe Biden est mené par Donald Trump alors que 91% des bulletins ont été dépouillés, mais il manque encore des résultats complets dans de nombreux comtés. Par exemple, seulement 72% des votes ont été comptés à Atlanta, un bastion démocrate. Joe Biden est également en retard en Caroline du Nord, mais il a peu de chance de l’emporter, selon le New York Times.

La différence attendue dans les résultats des grandes villes du Nord industriel

Quoi qu’il arrive, le chemin de l’ancien vice-président de Barack Obama vers la Maison Blanche devrait passer par le Nord industriel du pays. En fonction des résultats en Arizona et en Géorgie et dans le Nevada, il devra conquérir un à trois Etats arrachés sur le fil par Donald Trump en 2016 : Wisconsin (10 grands électeurs), Michigan (16 grands électeurs), Pennsylvanie (20 grands électeurs). Or dans ces Etats, le dépouillement pourrait se poursuivre mercredi, voire sur plusieurs jours, notamment en raison du niveau record du vote par correspondance. La Pennsylvanie ne devrait notamment pas déclarer ses résultats avant vendredi. Un million de bulletins sont encore en jeu.

Pour le moment, Donald Trump a une large avance dans ces Etats du Nord mais de nombreux bulletins n’ont pas encore été comptés. Par exemple, la ville de Philadelphie (Pennsylvanie) n’a rapporté que 48% des suffrages contre 74% dans l’ensemble de l’Etat. La ville de Millwaukee dans le Wisconsin est dans le même cas (41% rapporté contre 81% dans l’ensemble de l’Etat). Même problème à Détroit dans le Michigan (37% contre 68% dans l’ensemble de l’Etat).

« Si Trump gagne la Floride, la Caroline du Nord et l’Ohio, mais Biden l’Arizona, Biden est favori à 85% dans notre modèle. Mais il y a 6% de possibilités d’une égalité au sein du collège électoral », a tweeté Nate Silver, du site spécialisé FiveThirtyEight. Pour l’emporter, un candidat n’a pas besoin d’être majoritaire en voix au niveau national : il doit obtenir au moins 270 des 538 grands électeurs attribués au niveau des Etats.

Atlanticactu.com Avec Reuters 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici