Série A : Le Napoli supérieur à domicile devant la Juventus

Soccer Football - Italian Super Cup - Final - Juventus v Napoli - Mapei Stadium, Reggio Emilia, Italy - January 20, 2021 Juventus' Cristiano Ronaldo in action with Napoli's Kalidou Koulibaly REUTERS/Alberto Lingria

La Juventus Turin s’est inclinée en déplacement sur le terrain de Naples (1-0) et reste à sept points du leader, le Milan AC, qui se déplace à Spezia ce samedi soir.

Il a fallu un coup de pied arrêté aux six mètres pour faire basculer la rencontre. Un seul. Alors que le début d’année civile est plus que compliqué pour les Partenopei, au point que Gennaro Gattuso soit sur la sellette, le Napoli devait absolument l’emporter afin de ne pas se faire officiellement distancer par la Juventus. Et face aux gars de Pirlo, ceux de Ringhio, pourtant privés de Kalidou Koulibaly et Kóstas Manolás, ont parfaitement rempli cette mission, bien aidés par ce fameux penalty inscrit par Lorenzo Insigne et par le manque d’inspiration flagrant des Bianconeri.

Joyeuse Saint-Valentin

Pourtant, c’est la Juventus qui rentre le mieux dans sa rencontre en allumant les premières mèches via Cristiano Ronaldo (5e) et Federico Bernardechi (15e) qui n’inquiètent pas Alex Meret pour un sou. En face, le Napoli de Victor Osimhen – qui n’avait plus été titulaire depuis le 8 novembre dernier – évolue principalement en contre. Pourtant, c’est sur un corner que les Partenopei obtiennent un penalty après une manchette de Giorgio Chiellini dans la tronche d’Amir Rrahmani. Lorenzo Insigne ne se manque pas, inscrivant son 100e but avec le Napoli (1-0, 31e). Dédicacé à sa compagne, le but du capitaine napolitain met les nerfs aux Bianconeri. Mais pas suffisamment pour filer la migraine à la défense adverse.

Ringhio dans la peau

Au retour des vestiaires, Andrea Pirlo fait sortir Juan Cuadrado pour Alex Sandro et son équipe se décide enfin à mettre le rythme nécessaire pour déstabiliser le Napoli. Hélas, si Ronaldo est à deux doigts de catapulter le ballon dans les filets après un coup de billard sur corner, Meret l’en empêche en s’interposant à bout portant (49e). Dans la foulée, le Portugais s’essaye sur coup franc, mais ça passe encore au-dessus (51e). Puis Chiesa oblige Meret à une nouvelle parade (56e). Le Napoli résiste en se recroquevillant dans son camp, mais peine à sortir le nez de son territoire. Heureusement, les Bianconeri manquent d’inspiration et la majorité de leurs frappes ne sont pas cadrées. À l’image de la demi-volée d’Alex Sandro (68e), ou de l’énième frappe de Chiesa (82e). Aucun exploit individuel ne viendra sauver la Juventus, et cette dernière voit donc revenir le Napoli à deux points d’elle. De son côté, Ringhio a temporairement sauvé sa peau. Au plus grand dam de Pirlo.

Napoli (4-2-3-1) : Meret – Di Lorenzo, Rrahmani, Maksimović, Mário Rui – Zieliński (Elmas, 64e), Bakayoko – Politano (Fabián Ruiz, 64e), Insigne (Lobotka, 88e), Lozano – Osimhen (Petagna, 75e). Entraîneur : Gattuso.

Juventus (4-4-2) : Szczęsny – Cuadrado (Alex Sandro, 46e), De Ligt, Chiellini, Danilo – Bernardeschi (McKennie, 62e), Bentancur (Kulusevski, 74e), Rabiot, Chiesa – Morata, Ronaldo. Entraîneur : Pirlo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici