lundi, 4 décembre 2023 20:39

Sénégal : Un mois après le premier attentat terroriste, où en est l’enquête ?

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Dakar/ Cheikh Saadbou Diarra
Comme une traînée de poudre, la presse en avait fait ses choux gras et un mois plus tard, c’est le silence total autour de l’incendie d’un bus de transport TATA attribué à un groupe terroriste au lendemain de l’arrestation du leader de Pastef Ousmane SONKO. Quid de l’enquête, le ministre de l’intérieur Antoine Félix DIOME qui avait qualifié cette attaque au cocktail Molotov d’acte terroriste, est aux abonnés absents depuis lors. Mais les Sénégalais exigent toute la lumière sur cette affaire aux allures de pétard mouillé.
Pourtant, Antoine Félix DIOME avait avant même l’arrivée des services compétents de la lutte antiterroriste, fait l’état des lieux en donnant le bilan qui faisait état de 02 morts et plusieurs blessés. Le fameux acte terroriste avait été perpétré le 1er août dernier et les Sénégalais apprenaient à la télévision que leur pays venait d’être frappé par un premier attentat terroriste et ce, au lendemain de l’emprisonnement de Ousmane SONKO et de la dissolution du parti Pastef.
Un mois après, toujours rien ne semble évoluer dans cette enquête que le ministre de l’intérieur Antoine Félix DIOME avait annoncé suite à Le bilan faisait état de 02 morts et plusieurs blessés. C’est un bus tata de la ligne 65 qui a été attaqué au cocktail molotov.
Pour rappel, après la sortie du ministre de l’intérieur sur cet acte criminel, le travail de recoupement de la presse avait permis de déceler plusieurs incohérences. Les blessés graves annoncés par Antoine Félix DIOME n’auront passé pas moins de 2 heures dans une structure sanitaire où ils ont été transférés. Quant aux témoins et autres rescapés, les recherches pour les identifier continuent.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents