jeudi, 6 octobre 2022 16:53

Sénégal : Amputé d’une main lors des émeutes de mars, le gendarme Mohamed Ka victime à nouveau

Les plus lus

Atlanticactu.com Des émeutes du mois de mars dernier suite à l’arrestation du député Ousmane Sonko, la blessure de l’élément du GIGN aura été sans nul doute l’un des moments les plus pénibles pour les forces de sécurité. Mais, alors que le gendarme Mohamed T. Ka se remettait de l’amputation de sa main après l’explosion d’une grenade, l’un de ses collègues se faisait de l’argent sur son dos.

On aura tout vu dans ce pays. Un gendarme du nom de Elhadji Malick Niang profitant du douloureux accident de l’élément du GIGN Mohamed T. Ka blessé lors des émeutes de mars dernier, avait organisé une levée de fonds sur « Kopar Express » pour dit-il aider son frère d’arme. Mais, c’est devant le tribunal des flagrants délits que l’affaire s’est finalement retrouvée.

C’est hier lundi que le juge d’us flagrants délits a vidé l’affaire qui opposait les gendarmes Mohamed Ka et Elhadji Malick Niang suite à la plainte de l’élément du GIGN qui reproche à son collègue, un habitué des faits, d’avoir organisé et détourné une collecte de fonds . Le plaignant reproche à son frère d’armes d’avoir voulu faire main basse sur quelques 600 940 francs, fruits de ladite collecte, selon L’Observateur qui donne l’information.

Le gendarme Elhadji Malick Niang a été reconnu coupable de tentative d’escroquerie et condamné d’une peine de 2 ans, dont 6 mois ferme.

Pour rappel, le prévenu a été déjà condamné en 2017 pour une affaire d’escroquerie.

Atlanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités