Sahel : Lutte contre le terrorisme, les Émirats Arabes Unis apportent un important soutien à la Force Barkhane

@Atlanticactu.com – Le soutien des EAU à la lutte contre le terrorisme au Sahel doit beaucoup au jeu politico-militaire des Etats du Golfe Persique. C’est finalement le mercredi 25 avril dernier que l’Emirates Air Force a entrepris ses premiers vols à destination du Sahel. Ainsi, l’aide humanitaire sera au cœur des opérations de l’armée de l’Air de Abu Dhabi avec l’acheminement des vivres aux populations impactées par la crise sécuritaire.

Annoncé en grande pompe par le ministre de la Défense des EAU, l’Emirates Air Force a débuté ce 25 avril 2021 ses premiers vols militaires à destination du Sahel. Le premier a eu lieu en présence du lieutenant-général Saleh Mohamed Saleh Al Amerri, commandant des opérations conjointes au ministère de la défense, et de Xavier Chatel, ambassadeur de France aux EAU. Dans une déclaration conjointe avec Paris, les EAU déclarent vouloir soutenir la lutte internationale contre les groupes djihadistes dans la région du Sahel, menée par la France. Réalisés grâce à des C-130H, ces vols n’auraient pour vocation que d’acheminer de l’aide humanitaire aux populations sinistrées et déplacées.

Abu Dhabi dans le Sahel, l’Aide Humanitaire au rang des priorités 

Si cette action diplomatico-militaire peut être perçue comme un soutien à Paris, durement impliqué dans la lutte contre les GAT (Groupes Armées Terroristes), il s’agirait aussi pour Abu Dhabi d’avancer progressivement ses pions sur ce terrain qu’il entend ravir au Qatar, qui lui investit massivement. Pour rattraper son retard face au petit Émirat qui se révèle être un solide adversaire, la famille régente Al Nahyan tisse sa toile dans cette région fidèle à l’Islam Malikite, en créant notamment une base militaire au Niger, et en allouant 2 milliards de dollars à la Mauritanie ou en soutenant les régions périphériques de Dakar dans leurs développements. Cette stratégie proactive vise d’une part à lutter contre l’extrémisme dans cette immense région mais aussi à détacher les pays de la BSS de l’influence du Qatar, qui reste l’ennemi juré de l’alliance Abu Dhabi/Riyad, et développer des alliances de revers contre les gouvernements de Tripoli et de Tunis soutenus par Doha. Rappelons que lors de la chute de Kadhafi, et avant l’offensive djihadiste de janvier 2013 vers le sud du Mali, les forces spéciales qataries avaient été très actives sur la zone.

Les installations française aux EAU

La France dispose depuis 2009 de trois installations permanentes aux Emirats Arabes Unis. Sont basés sur place l’EC 1/7 Provence équipé de Rafale sur la BA 104 d’Al Dhafra, et le 5ème Régiment de Cuirassiers a formé un GTIA (Groupement Tactique Interarmes). La Marine Nationale dispose quant à elle des infrastructures de la base navale de Zayed qui peut accueillir tous ses bâtiments. Ces installations couplées avec le déploiement de chasseurs en Jordanie (Base aérienne Prince-Hassan) se sont avérées indispensables dans la lutte contre l’Etat Islamique lors de la montée en puissance de l’Opération Chammal … toujours en cours à l’heure actuelle.

Atlanticactu.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici