Pour avoir évoqué l’impossible 3ème mandat, Moustapha Diakhaté passe à la guillotine

Après la défenrstration de Sory Kaba, tout puissant DG des Sénégalais de l’Éxterieur, tout le monde pensait que Thiompal essayait juste d’intimider ceux qui pourraient s’amuser à agrémenter son couscous de sable. Mais, le Président vient à nouveau de sortir son sabre pour eteter le ministre conseiller Moustapha Diakhaté pour avoir osé dire que « personne ne peut effectuer plus de deux mandats consécutifs ».

Dans un communiqué très bref, la présidence de la République annonce que « par décret 2019-1800 du 28 octobre 2019, le Président Macky Sall met fin aux fonctions de Monsieur Moustapha Diakhaté, Ministre Conseiller à la présidence de la République».

Et de deux, car après Sory Kaba il y a une semaine voilà que le Président Sall récidive. Faut-il y voir finalement un véritable troisième mandat en toile de fond ? En tout cas Moustapha Diakhaté qui s’est distingué ces derniers mois par une liberté de ton et des prises de positions à l’encontre du chef de l’Etat, n’a pas échappé au couperet présidentiel.

Pour ce cas précis du 3ème mandat, c’est dans une émission télévisée sur la chaîne « Sen Tv », qu’il a fait des reproches à Macky Sall sur la question d’un éventuel 3e mandat. « La manière dont Macky Sall veut mettre un terme à cette polémique est contreproductive. S’il veut limoger toute personne qui en parle ou si des gens de l’Apr insultent ceux qui expriment leur point de vue, cela pose problème. Le président ne devrait pas cautionner ces insultes et le limogeage de Sory Kaba a créé plus de problèmes qu’il n’en a réglé, en ravivant une polémique qui n’a pas lieu d’être », avait-il déclaré.

Une constance dans ses propos qui lui coûteront finalement chers dans une formation politique où le débat d’idées n’est pas la chose la plus partagée. Moustapha Diakhaté dit assumer et se dit un homme libre. ‘’Il m’est égal d’être limogé ou maintenu à mon poste. J’ai rejoint Macky avant même qu’il ait un pouvoir de nomination. Si, aujourd’hui, il souhaitait me démettre de mes fonctions, je le remercierais’’, disait-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici