lundi, 10 juin 2024 16:37

New-York : La diaspora réussit le pari de la mobilisation, le président Macky SALL sonkorisé (Vidéo)

Les plus lus

États-Unis
Atlanticactu/ New-York/ Badara Ndir
S’il y a un souvenir qui restera gravé dans la mémoire du président Macky SALL, c’est bien l’accueil à lui réservé ce dimanche 17 septembre par la colonie sénégalaise aux Amériques. Pour sa Der à une assemblée générale de l’ONU, le Chef de l’État sénégalais à qui les partisans et sympathisants du leader de Pastef Ousmane SONKO avaient promis l’enfer s’il ne libérait pas le chef de l’opposition, a certainement regretté son déplacement à New-York. Retour sur les péripéties d’un accueil. Macky Sall a été le seul président victime de huées.
Si au Sénégal, le slogan en vogue est « Sonko namenala », à New-York la diaspora sénégalaise a innové dans l’accueil réservé au président de la République. Très tôt le matin, les manifestants se sont donnés rendez-vous au Ritz Carlton Hôtel situé au 50 west 159th street New-York où devraient séjourner Macky SALL et une partie de sa délégation. Les organisateurs qui avaient loué un camion avec des écrans géants où défilaient les noms des victimes de la barbarie policière, des officiels du gouvernement considérés comme les responsables de ces morts, organiseront une caravane sonorisée qui égrennait les slogans hostiles au pouvoir.
Mais, une surprise de taille attendait les manifestants venus nombreux devant le luxueux hôtel newyorkais. Certainement avertis par les services de sécurité américains, le président Macky SALL et sa délégation changeront à la dernière minute le lieu de leur séjour pour foncer à la  » Maison du Sénégal  » sise sur la 44ème rue, en plein centre de l’île de Manhattan. Mais, le téléphone arabe fonctionnera plus rapidement que prévu et, en quelques minutes plusieurs dizaines de compatriotes surgiront avec des pancartes et banderoles pour un concert de huées contre le président Macky SALL.
Des échauffourées éclateront entre les deux camps et la police qui veillait au grain, interviendra à plusieurs reprises pour éviter des violences. Satisfaits de cette première journée, les responsables de Pastef à New-York se donnent rendez-vous ce lundi devant la Maison du Sénégal et le siège des Nations Unies pour une autre paire de manches.
 » Ceci n’était qu’un avant goût de ce nous réservons au président Macky SALL et il en sera partout où il se déplacera dans le monde s’il ne libère pas Ousmane SONKO et les détenus politiques », a déclaré Malang GASSAMA responsable de Pastef avant d’ajouter,  » Il peut continuer d’ordonner des arrestations de militants, de journalistes au Sénégal mais ici, c’est une terre de liberté et aujourd’hui, nous montrerons au monde entier son vrai visage « .
Depuis l’arrestation de Ousmane SONKO pour vol de téléphone portable avant que le Procureur de la République ne corse son dossier avec huit nouvelles accusations, les jeunes qui étaient sévèrement réprimés lors des manifestations au point que plus de 30 personnes ont perdu la vie ainsi que plus d’un millier d’arrestations de militants et sympathisants de Pastef,  ont adopté une nouvelle forme de protestation contre les dérives du pouvoir. Ainsi, le phénomène nouveau appelé « Sonkorisation de l’espace public » est à la mode. Nul stade de football, nul rassemblement n’est ignoré pour scander le nom du leader de l’opposition qui vient d’arrêter une grève de la faim de 34 jours en guise de protestation contre son emprisonnement.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents