samedi, 18 mai 2024 12:35

Raréfaction des ressources halieutiques, Dakar se sécurise en signant un accord avec la Gambie

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Banjul/ Dakar/ Amsatu BARROW
Confrontés à la surexploitation des richesses halieutiques par la délivrance des licences et la signature d’accords de pêche, le Sénégal et la Gambie ont signé un protocole d’accord visant à améliorer les revenus de la pêche et de l’aquaculture tout en assurant l’approvisionnement des populations.
Le Sénégal et la Gambie ont signé, samedi, un protocole d’accord dans le domaine des pêches et de l’aquaculture. L’objectif selon la note du ministère des Pêches et de l’Economie maritime est d’améliorer les revenus tirés de l’activité et renforcer le partenariat bilatéral en matière de surveillance de pêche et d’aquaculture.
À travers ce partenariat, les deux pays ont convenu de s’allouer réciproquement, au niveau de la pêche artisanale, 200 licences d’embarcations motorisées ayant une puissance inférieure ou égale à 40 CV par an, 25 licences d’embarcations motorisées ayant une puissance comprise entre 41 et 60 CV par an. 26 licences d’embarcations motorisées avec une puissance supérieure à 60 CV sont aussi concernées par la convention.
Pour la pêche industrielle, l’accord vise 1 300 tonneaux de jauge brute (TJB) par an pour les chalutiers crevettiers, de 1 300 TJB par an pour les chalutiers poissonniers et céphalopodiers côtiers. Les deux pays vont également s’allouer réciproquement 1 000 TJB par an pour les chalutiers poissonniers profonds, 500 TJB par an pour la pêche pélagique côtière et 15 navires par an pour la pêche thonière.
Ce protocole liant les deux pays selon le ministre des Pêches et de l’Économie maritime, Papa Sagna Mbaye, comportent des innovations permettant de rationaliser l’effort de pêche, d’améliorer les revenus tirés de l’activité et de renforcer le partenariat bilatéral en matière de surveillance de pêche, d’aquaculture, de valorisation des produits, de formation et de recherche halieutique.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents