Maroc : Marchés publics, le gouvernement privilégie la préférence nationale

@Atlanticactu.com –       Le gouvernement marocain revient à ses vieux amours, c’est à dire la préférence nationale avec une économie atteinte par la pandémie du Coronavirus. Le premier ministre Saad-Eddine El Othmani, a donné instructions à son gouvernement de privilégier les acteurs nationaux pour la relance de l’économie.

Dans une circulaire adressée le 10 septembre aux responsables des différents départements ministériels et établissements publics, le premier ministre marocain, Saâd-Eddine El Othmani, appelle ses collaborateurs à privilégier les offres présentées par les entreprises, coopératives et entrepreneurs nationaux. La décision brandie depuis le début de la pandémie Covid-19 est destinée à soutenir le tissu économique national. “Le gouvernement entreprend les mesures nécessaires pour accompagner et soutenir la reprise progressive de l’activité économique et permettre au secteur privé de jouer pleinement son rôle dans cette nouvelle initiative de relance.

Cette préférence nationale avait l’œuvre de Feu Hassan 2, le père de l’actuel monarque Mohamed 6. C’est sous son magistère que l’économie marocaine a réussi à imposer un fort secteur privé notamment dans les domaines des travaux publics, du commerce, de l’agroalimentaire, etc… Aujourd’hui, avec la pandémie, l’économie marocaine comme mondiale, subit un véritable revers et seules des initiatives nationales pourraient aider à ne pas tomber dans la récession déjà présente.

Atlanticactu.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici