jeudi, 1 décembre 2022 04:10

Mali : Enlèvement présumé d’un religieux allemand par des terroristes à Bamako

Les plus lus

Un prêtre catholique de nationalité allemande est porté disparu au Mali depuis dimanche soir, a-t-on appris lundi auprès de religieux et de proches. Une disparition qui est également considéré comme un enlèvement par plusieurs sources dans la capitale malienne. Certains de ses collègues craignent que la disparition de Hans-Joachim Lohre marque  le premier enlèvement d’un occidental à Bamako depuis plus d’une décennie.
Le Rev. Hans-Joachim Lohre se préparait à aller célébrer la messe dans une autre partie de la ville dimanche lorsqu’il a été enlevé, selon Dia Monique Pare, une collègue de l’Institut de formation islamique-chrétienne.
Un voisin a plus tard déclaré avoir vu une voiture noire sans plaques d’immatriculation garée dans la cour de l’institut. La voiture n’était plus là après l’enlèvement de Lohre. Les enquêteurs ont plus tard trouvé le collier de croix du prêtre, qui avait été coupé, à côté de sa voiture, a-t-elle dit.
« La porte de sa voiture était ouverte et il y avait des empreintes de pas au sol comme si quelqu’un s’était battu », a ajouté Monique Pare.
Il n’y a pas eu de réclamation immédiate de responsabilité pour l’enlèvement du prêtre allemand, qui est au Mali depuis plus de 30 ans et enseigne à l’Institut de formation islamique-chrétienne.
Cependant, les soupçons sont immédiatement tombés sur les extrémistes islamiques, qui ont des antécédents d’enlèvement d’étrangers et de les retenir pour rançon.
Cependant, l’enlèvement de Lohre marquerait la première fois que des militants islamiques kidnappent un étranger dans la capitale de Bamako depuis le début de leur insurrection il y a plus d’une décennie. D’autres personnalités religieuses étrangères ont été prises en otage, mais ont été enlevées dans des régions éloignées du pays, rappelle AP.
Un couple missionnaire italien a été enlevé dans le sud du Mali en mai avec leur jeune fils et aide domestique.
En 2017, une religieuse colombienne a été enlevée par des militants liés à Al-Qaida à Karangasso, à environ 27 kilomètres (17 miles) de l’endroit où la famille italienne a été enlevée. Sœur Gloria Cecilia Narvaez a été libérée en 2021 après avoir passé plus de quatre ans en captivité.
Un cardinal a plus tard témoigné que le pape François avait autorisé à dépenser jusqu’à 1 million d’euros pour la libérer. On ne sait pas combien, le cas échéant, l’argent du Vatican s’est réellement retrouvé entre les mains des extrémistes. Les paiements de rançon sont rarement confirmés pour dissuader les enlèvements futurs.
Atlanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités