Malgré les menaces sur son immunité parlementaire, Ousmane Sonko fait un « doxantou » royal à l’UCAD

On se croirait encore dans les années de braise où Me Abdoulaye Wade occupait le devant de la scène politique avec des mobilisations qui sortaient de l’ordinaire. Alors que la machine judiciaire est mise en branle contre ses plus proches collaborateurs, Ousmane Sonko le leader du Pastef visé par une procédure de levée de son immunité parlementaire, est allé rendre visite à ses militants et sympathisants blessés lors des échauffourées du 8 février dernier. Assez pour transformer l,UCAD en une déferlante humaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici