Malaise à l’Apr : « Macky Sall n’est pas mon père, il ne m’a pas acheté », dixit Cissé Lo

Dire que ça chauffe au niveau de la mouvance présidentielle, c’est un constat de tous les jours depuis la réélection du Président Macky Sall et le flou entretenu autour du 3ème mandat. Si Moustapha Diakhaté et Sory Kaba l’ont payé très cher en subissant la foudre, qu’en serait-il de Moustapha Cissé Lo, 1er Vice-président de l’assemblée nationale qui depuis quelques jours, brandit des accusations graves tout en menaçant le pouvoir de déballage.

C’est dans un entretien accordé ce mercredi au quotidien l’Obs que Moustapha Cissé Lo solde ses compte avec le président Macky Sall. Pour lui, le chef de l’Etat a abandonné tous ceux qui ont combattu avec lui jadis alors qu’il était dans l’opposition. El Pistolero comme on le surnomme n’a pas été tendre avec ses camarades de parti qui en ont pris pour leur grade.

Connu pour son franc parler légendaire, le Président du Parlement de la Cedeao en a fait des révélations les unes plus osées que les autres. Quelques éléments de du responsable Apériste sélectionnés par Atlanticactu.com.
« Macky Sall n’est pas mon père, il ne m’a pas acheté. Il a abandonné tous ceux ont combattu avec lui dans l’opposition et a confié les postes de responsabilité aux transhumants. Tous ceux qui dirigent aujourd’hui les institutions sont des transhumants ou soi-disant alliés. Moi, Me Alioune Badara Cissé, Mbaye Ndiaye et Mahmoud Saleh ne gérons que des restes. Sa façon de nous rendre la pièce de notre monnaie, c’est refuser de nous recevoir », assène Cissé Lo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici