Immigration clandestine : 58 morts après le chavirement d’une pirogue qui chavire au large de la Mauritanie: l’ambassadeur de Gambie s’envole vers le site du naufrage

Votre site préféré avait annoncé hier soir en exclusivité ce chavirement de pirogue mais, le décompte est de loin au dessus de ce qui était annoncé. Une embarcation avec plusieurs personnes avait pris départ des côtes gambiennes à destination de l’Espagne mais, ces jeunes n’arriveront jamais à destination.

Au moins 58 personnes sont mortes après qu’une embarcation de migrants à destination de l’Espagne, transportant 150 passagers, soit tombé en panne de carburant et a chaviré à l’approche de la côte mauritanienne, a confirmé aujourd’hui un haut responsable des Nations Unies en Mauritanie à Atlanticactu.com.

Les informations selon lesquelles un bateau de migrants a chaviré alors qu’il se dirigeait vers l’Europe abondent aujourd’hui dans diverses agences de presse internationales, l’actualité confirmant l’incident selon des agences de l’ONU.

Un haut responsable de l’OIM a confirmé aujourd’hui que l’accident impliquait un bateau qui avait quitté la Gambie mercredi dernier au petit matin à destination des côtes espagnoles.

« 150 migrants étaient dénombrés au moment du départ, au moins 58 personnes sont mortes, nous pouvons le confirmer pour le moment », selon un fonctionnaire de l’Oim

« Les survivants ont déclaré aux autorités mauritaniennes et à l’OIM que le navire avait quitté la Gambie mercredi dernier, le 27 novembre, et il a été rapporté que les passagers étaient en majorité des Gambiens, mais pour le moment au niveau de l’OIM, nous ne pouvons pas confirmer la nationalité des passagers du navire., « Dit le fonctionnaire.

Selon des sources diplomatiques, l’ambassadeur de Gambie en Mauritanie, Mawdo Juwara, s’est rendu aujourd’hui sur le site du naufrage pour tenter de confirmer la nationalité et l’identité des migrants.

La Gambie est le plus petit pays de l’Afrique de l’ouest , avec des milliers de jeunes qui quittent le pays chaque année avec des embarcations de fortune pour gagner l’Europe, ce qui en fait l’un des pays les plus grands pourvoyeur de migrants d’Afrique. La plupart de ces jeunes pensent qu’ils n’ont aucune chance de vivre mieux dans leur pays et finissent par embarquer dans de dangereux voyages terrestres et maritimes vers des pays européens comme l’Espagne, l’Italie et Malte.

Le voyage maritime vers l’Espagne a été découvert au milieu des années 2000, lorsque des milliers de jeunes Gambiens ont passé des semaines à la mer pour se rendre en Europe, un parcours aussi meurtrier que celui du désert de la Libye.

Cheikh Saadbou Diarra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici