Invité du Grand Jury, Me Babou décréte la primauté du politicien sur le citoyen

Les propos de Me Babou sur les ondes de la Rfm démontrent encore une fois le peu de considération que certains politiciens ont des sénégalais. Si l’avocat politicien a dit tout haut ce que pensent « coreligionnaires », il aura réussi à mettre sur la place publique le rôle de nombreux acteurs politiques vis à vis des citoyens.

Invité à se prononcer sur la nouvelle paix des braves entre Abdoulaye Wade et Macky Sall, le Secrétaire Général de l’Alliance pour l’alternance, Abdoulaye Babou sans gêne, tiendra dans l’émission GrandJury de la RFM des propos à la limite du scandaleux.

Selon l’ancien député libéral, “Il faut que le Président Macky Sall fasse une amnistie générale pour l’ensemble de la classe politique. Cela lui permettra d’assurer ses arrières. On ne sait jamais. Par exemple pour son frère”.
Babacar Fall lui dit “tout cela sur le dos du peuple sénégalais?”. Il répond sans sourcier “Oui! Malheureusement oui.”

Des propos d’une extrême légèreté qui font penser que le Sénégal est devenu la chasse gardée des politiciens qui, au nom de leurs avantages personnels peuvent avaliser tous les deals sur la tête des sénégalais. Un citoyen averti en vaut deux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici