IGE : Qui a mis son coude sur le rapport 94/2012?

Sept longues années avant le Président de la République ne se rende compte qu’elle n’a jamais reçu le rapport qu’elle avait commandité. Et pourtant, par courrier numéro 035/PR/CAB/IGE en date du 30 Mai 2012, l’ancien directeur de cabinet du Personnel, Monsieur Abdoul Aziz Mbaye avait bel et bien transmis l’ordre de mission à l’inspection générale d’état pour enquête au niveau de Petrosen. Est-ce un dysfonctionnement administratif ou plutôt un moyen de permettre au Procureur de poursuivre pour diffusion de fausses informations ?

Impensable ! C’est l’avis de Doudou Camara, un ancien employé du Bureau Organisation et Méthodes de la Présidence sous Léopold Sedar Senghor et Abdou Diouf. Comme pour dire que la thèse de la non réception du rapport issu des conclusions de la lettre de mission sus citée, ne saurait prospérer à moins que notre administration soit plus composée de politiciens que de vrais commis de l’Etat.

Pourtant, les fonctionnaires de l’Inspection générale d’État effectuent et dirigent les missions de vérification, d’études, de contrôle et d’enquête qui leur sont confiées par le Président de la République. Ensuite, L’Inspection générale d’Etat (IGE) est une Institution supérieure de Contrôle de l’Ordre administratif (ISCOA), placée sous l’autorité directe et exclusive du Président de la République.
Et précision de taille, les rapports de l’Inspection générale d’Etat sont destinés au Président de la République qui seul peut, selon le cas, décider de leur déclassification, lorsqu’ils sont classés « secret défense », ou de leur diffusion.

À la lecture de ces dispositions, l’ancien IGE Ngouda Fall Kane a mis à nue la thèse officielle faisant état de la non réception du rapport par le Président de la République. Inimaginable ! Selon l’ancien patron de la Centif

Ngouda Fall Kane, ancien inspecteur général d’Etat, a du mal à croire que le Président Macky Sall n’a pas eu connaissance des recommandations et des réserves émis dans le rapport de l’Inspection général d’Etat (IGE), sur l’attribution de concessions de pétrole à Petro-Tim.

En effet, souligne ce dernier, « On ne peut pas commanditer un rapport et ne pas le recevoir pendant 7 ans. Ce n’est pas possible qu’un rapport reste autant de temps sans être transmis à l’ordonnateur. Tous les rapports commandités par le président de la République lui sont transmis dans les délais ». Toutefois, « à certains niveaux dans le circuit de transmission, des gens peuvent éliminer le dossier. Nous sommes dans un Etat où tout est possible. Si des gens pensent qu’il y a des intérêts en jeu, ils peuvent l’intercepter au moment de la transmission. Cela n’est pas à exclure », Tient-il à préciser.
Et pour couper la poire en deux, l’ancien IGE lance une bouée de sauvetage à l’Etat, « s’il est avéré que l’Ige n’a pas transmis le rapport, c’est une faute de l’Ige. Mais, l’Ige est un corps discret, elle peut ne pas communiquer« 

Et pourquoi l’Etat voudrait-il faire croire à l’inexistence dudit rapport encore moins sa réception par le Président de la République ?

Pour un Professeur de droit, « C’est très simple pour l’État de nier l’existence du rapport 94/2012 mais surtout sa non réception par le destinataire qui est le Chef de l’état car, personne ne pourra le démentir et l’IGE ne pourra communiquer du fait de la réserve qui lui est imposée ».
« Dans cette affaire,tant que l’État continue d’entretenir la nuance délibérée du domaine du Public et celui Privé, il sera difficile pour ceux qui en parlent de ne pas tomber sous le coup de la loi, soit pour diffusion de fausses nouvelles (Puisque le rapport n’existant pas) soit pour détention et publication de documents officiels sans avoir l’habilitation requise. Dans tous les cas, c’est le citoyen qui », a fini par conclure notre interlocuteur.

Comme pour dire que dans cette affaire, tout est fait non pas pour découvrir la vérité sur les accusations proférées contre le frère du Président Macky Sall mais, plutôt pour faire de la diversion.

1 COMMENTAIRE

  1. En tout cas, diakhasso na. Mais les grandes puissances seront les gagnants, car, ils ont réussi à diviser encore le peuple, étant les seuls bénéficiaires. Nous devons rester vigilants et faire travailler nos cerveaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici