Hydrocarbures : Sénégal – Mauritanie : BP met fin à l’accord d’enquête avec Electromagnetic Geoservices ASA

Comme indiqué précédemment, EMGS avait mobilisé son navire Atlantic Guardian, le déplaçant du Mexique à Las Palmas pour le préparer aux travaux de BP en Afrique de l’Ouest, lorsqu’il a été informé par BP fin mars que le projet serait retardé en raison de Covid- 19.

La grande compagnie pétrolière britannique BP a résilié le contrat avec la société norvégienne de prospection offshore EMGS pour une prospection au Sénégal et en Mauritanie, où elle exploite le développement offshore de Tortue Ahmeyim.

Comme indiqué précédemment, EMGS avait mobilisé son navire Atlantic Guardian, le déplaçant du Mexique à Las Palmas pour le préparer aux travaux de BP en Afrique de l’Ouest, lorsqu’il a été informé par BP fin mars que le projet serait retardé en raison de Covid- 19.

Le navire Atlantic Guardian a alors commencé à transiter vers la Norvège pour une éventuelle pile froide. Dans une mise à jour mardi, l’EMGS a déclaré que BP avait par la suite été informé de la fin du projet. EMGS recevra une redevance contractuelle d’environ 2 millions de dollars à cet égard.

Il convient de noter que l’EMGS avait signé en février une lettre d’intention avec un client anonyme pour une enquête à Walvis Bay, en Namibie. L’enquête devait être effectuée par le Atlantic Guardian, à partir du 1er mai et du 1er août 2020. Cependant, étant donné que le navire sera désormais empilé à froid en Norvège, cet accord pourrait également être annulé.

L’explorateur Petrel avait entamé le premier trimestre en transit vers le Mexique en préparation de travaux d’acquisition supplémentaires liés au contrat d’acquisition de deux ans avec Pemex. Cependant, Pemex a ensuite déclaré qu’aucun travail d’acquisition supplémentaire ne serait prévu dans un avenir proche à moyen.

Selon EMGS, le Petrel Explorer a transité du Mexique vers la Norvège pour commencer l’acquisition dans le cadre d’une enquête multi-clients préfinancée en Norvège.

À la suite de la perte de contrats avec Pemex et BP, EMGS a récemment annoncé de sévères mesures de réduction des coûts.

L’EMGS a déclaré fin mars qu’il mettrait fin à tous les employés et consultants, à l’exception d’une équipe squelette qui continuera à desservir le marché des ventes tardives et des conseils multi-clients.

De plus, la compagnie sera bientôt sans navire en opération car elle prévoit de livrer à nouveau le navire Petrel Explorer à la fin de la période d’affrètement fixe actuelle. Le Petrel Explorer est affrété par SeaBrid Exploration. Selon les informations disponibles, cela signifie que le Petrel Explorer restera avec EMGS jusqu’au 31 mai 2020.

La Rédaction

Source : Ornoirafrica

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici