vendredi, 22 octobre 2021 19:29

Guinée : Libération du président Alpha Condé, Umaru Embalò met la pression sur la soldatesque putschiste

Les plus lus

@Atlanticactu.comC’était un secret de polichinelles de dire que ce n’était pas le parfait amour entre Umaru Embalò et le président Alpha Condé. Les deux hommes ont cessé de s’apprécier depuis que la Cedeao avait confié au chef d’état guinéen le dossier de réconciliation de sa voisine en cherchant un Premier ministre de consensus en vue de permettre la tenue d’élections législatives et présidentielle. Umaru Embalò avait effectué un forcing, aidé par certains chefs d’état, pour obtenir le poste alors qu’il n’était pas le choix le plus indiqué.
Mais, fait insolite, le « général » qui avait quasiment traité Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat contesté, d’auteur de coup d’état. Un crime de lèse-majestés pour le Prac qui a toujours des doutes sur le parcours et les vraies visées du « nain de Bissau ». Bref, contre toute attente, Umaru Embalò a décidé de s’impliquer personnellement auprès de la junte pour obtenir la libération du président guinéen actuellement en détention dans un lieu inconnu.
Les réactions des hommes d’États et des personnalités se multiplient depuis le putsch de l’armée du 05 septembre dernier en Guinée pour exiger la libération du président Condé et le retour à l’ordre constitutionnel. C’est dans ce concert de protestations que le « Général » UMARU SISSOCO EMBALLO , qui a certes été en désaccord diplomatique avec des relations des plus heurtées avec le régime de Conakry ,se dit préoccupé par la situation que traverse son homologue et fait preuve de solidarité . Dans une sortie chez nos confrères de jeune Afrique , il réaffirme son soutien et demande la libération de l’ex-président Alpha Condé « on ne s’aimait pas , mais je suis consterné par ce qui est arrivé , les images qui ont circulées ne sont pas acceptables et cela m’attriste , nous étions en désaccord sur presque tout, mais il est mon grand père » confie-t-il.
 « Je fais tout pour qu’on sorte Alpha de là (…) », selon Umaro Sissoco Embaló et d’insister sur le point suivant qui est apparemment l’objet de l’implication du « général » qui a été l’un des premiers à être contacté par le lieutenant-colonel Doumbouya. « Alpha Condé doit signer sa lettre de démission », a-t-il conclu 
S’expliquant sur ses motivations, Umaru Embalò déclare, « On ne s’aimait pas mais, je suis consterné par ce qui est arrivé. Les images de son arrestation qui circulent depuis le putsch ne sont pas acceptables et cela m’attriste ». De la poudre aux yeux selon plusieurs observateurs de la scène politique guinéenne ne croient pas à un seul mot de regret du « général » qui n’a pas pardonné à Alpha Condé de s’être opposé à sa nomination comme Premier ministre, d’avoir soutenu ouvertement son adversaire Domingo Simoes Pereira comme du reste, lui il a été ouvertement soutenu par Macky Sall.
Bellino MEA, Atlanticactu.com

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents