vendredi, 22 octobre 2021 19:06

Guinée : des tirs nourris aux abords du palais présidentiel à Conakry

Les plus lus

Des tirs nourris ont été entendus, dimanche matin, dans la capitale guinéenne Conakry et à la presque-île de Kaloum, où siège le Palais présidentiel, a-t-on appris des médias locaux, qui n’ont pas précisé s’il s’agissait d’une mutinerie ou d’une tentative de coup d’Etat.

« Depuis 8 heures du matin (heure locale), des tirs à l’arme automatique retentissent à Kaloum, quartier des affaires, administratif et siège du palais présidentiel », a rapporté le média local, “Guinée News”.

Le site “Guinée 114.com” a indiqué pour sa part que sa rédaction a reçu « plusieurs appels » indiquant « la persistance de tirs nourris dans la capitale guinéenne ce dimanche matin».

Le journal a relevé que « les raisons de ces coups de feu qui terrorisent la population » ne sont pas connues pour l’instant (09h TU).

D’après M. Abdoulaye Kaba, directeur de publication du journal “Kibaro224.com”, ces tirs ont commencé dimanche quand « plus de 20 pick-up des forces spéciales se sont rendus à Kaloum ».

Selon ce journaliste guinéen, « l’accès à la ville aussi bloqué ».

« Toutes les rues ont été désertées, pendant que les tirs nourris continuent. Des militaires, visiblement mécontents, vident les chargeurs de leurs armes, alors que les habitants de Kaloum restent terrés, terrorisés et inquiets », a ajouté “Guinée News”.

D’après le journal “Kalenews.com”, des sources concordantes ont rapporté que « ces coups de feu se font entendre du camp Makambo (enceinte de la RTG Boulbinet), camp qui abrite la garde présidentielle ».

Les autorités guinéennes n’ont pas encore communiqué sur cet incident.

Avec AA.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents