Guinée : Accusé d’avoir tenté de tuer un moto-taxi, les jeunes de Farannah passent à tabac un gendarme

Les conducteurs de moto taxi sont descendus dans la rue pour manifester bruyamment contre les excès des gendarmes. Un des leurs qui a subi des violences d’un gendarme est à l’origine de la manifestation. La tension est à son comble ce vendredi 16 avril, à Faranah, une préfecture de la Haute Guinée. Une centaine des jeunes a manifesté dans la journée dans le centre-ville de Faranah.

Les manifestants constitués majoritairement des conducteurs des taxis-motos ont battu les pavés pour réclamer la tête d’un gendarme qui avait tenté en vain la veille de tuer un jeune taxi motard. Dans la soirée d’hier, il avait été violemment molesté par des jeunes en colère avant de se voir interpeller par des agents de services de sécurité. La tension a éclaté tout d’abord hier nuit quand des bruits qui courraient ont laissé entendre une éventuelle libération du gendarme indélicat qui a tenté d’assassiner leur camarade.

Dans la journée de ce vendredi, les conducteurs de taxi-moto ont dressé des barricades et brûlé des pneus sur la route nationale Faranah-Mamou. Des routes secondaires de plusieurs quartiers ont été aussi touchées par des barricades des jeunes contestataires. Les manifestants réclament la tête du présumé assassin.
Jusqu’ici, les autorités préfectorales ne coopèrent pas. Le gendarme pour le moment espère avoir la vie sauve grâce aux agents du commissariat urbain où il est détenu depuis hier nuit. Dans la soirée, la tension a baissé mais les manifestants promettent de poursuivre le mouvement jusqu’à obtenir satisfaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici