jeudi, 18 avril 2024 10:20

Gambie : Mort de Ousman Koro Ceesay, l’ancien ministre Yankuba Touray condamné à mort par pendaison

Les plus lus

@Atlanticactu.com – À quelques mois de la présidentielle, les anciens compagnons de l’ex président Yaya Jammeh commencent à subir la justice des vainqueurs. En attendant le rapport définitif de la TRRC, une commission chargée de traquer les responsables des crimes de sang et financiers des dignitaires de l’ancien régime, le juge de la Haute Cour Ebrima Jaiteh a reconnu Yankuba Touray coupable de la mort de l’ancien ministre des Finances Ousman Koro Ceesay et l’a condamné à mort au moment où le président Adama Barrow met la pression sur l’APRC pour un soutien à la présidentielle.

Yankuba Touray est la première personnalité du régime de Yaya Jammeh à subir une condamnation à mort. Cet ancien officier militaire a été ministre durant le magistère de l’APRC dirigé par l’homme fort gambien Yahya Jammeh. Il est le premier responsable à être jugé pour des crimes commis sous le régime militaire entre 1994 et 1996.

Dans un jugement marathon, le juge Ebrima Jaiteh a déclaré que le tribunal « a reconnu Yankuba Touray, coupable du meurtre d’Ousman Koro Ceesay un ancien ministre des finances et de le condamner à mort », et que « le tribunal s’est fondé de son pouvoir discrétionnaire en vertu de l’article 188 du code pénal… »

« Yankuba Touray est condamné à mort. Et qu’en application de l’article 252 du code de procédure pénale ladite condamnation à mort sera fera par pendaison », renseigne le juge.

Pour rappel, Yankuba Touray âgé de 54 ans, est accusé d’avoir participé au meurtre de l’ancien ministre des Finances Ousman Koro Ceesay, une accusation que ce dernier a toujours nié depuis son arrestation.

« Pourquoi seulement Yankuba Touray était-il condamné ? Pourquoi les autres membres du Conseil décisionnel provisoire des forces armées (AFPRC) et d’autres officiers supérieurs prétendument impliqués dans le meurtre d’Ousman Koro Ceesay également inculpé et jugé (Edward et Peter Singhateh) (Edward et Alhagie Kanyi) ont-ils bénéficié de l’amnistie de la vérité (TRRC) ? »

L’ancien membre de la junte et ministre sous Yaya Jammeh a depuis été placé en détention provisoire à la prison centrale d’État Mile Two après avoir refusé de témoigner devant la Commission vérité, réconciliation et réparations (TRRC) mise en place pour enquêter sur les crimes et violations des droits humains commis par l’ancien régime de Jammeh entre 1994 et 2016.

Yankuba Touray est condamné à mort et la sentence sera exécutée par pendaison. Les mains du juge étaient liées car, d’après la loi, il ne pouvait être que condamné à mort. Yaya Jammeh est-il en train de tomber sous le coup des des lois sur la peine de mort ? Mais en attendant, il y a un moratoire sur la peine de mort et même si M. Touray échoue dans son appel, il ne sera pas exécuté comme l’avait annoncé le président Adama Barrow qui avait déclaré qu’il n’y aurait plus d’exécutions en Gambie.

Amsatou BARROW 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents