Gambie : Arrestation de plusieurs personnes après l’attaque du poste de police de Gunjur

@Atlanticactu.com – L’immigration confirme l’arrestation de dizaines de personnes suite à l’incident de Gunjur, dont une personne identifiée comme ayant participé à l’acte. Le département de l’Immigration de la Gambie a confirmé l’arrestation de 39 personnes suite à une attaque contre ses agents dans un poste frontalier en bord de mer à Gunjur.

Le porte-parole du département, Mamanding S Dibba, a déclaré samedi à la Gambian Radio Télévision Services (GRTS) que 18 des 39 personnes arrêtées faisaient l’objet d’une enquête «approfondie».

Selon le sieur Dibba qui a déclaré: «Suite à l’attaque contre le poste d’immigration de Gunjur aux premières heures de vendredi, la chasse aux auteurs de cet acte odieux s’est intensifiée. Et alors que la chasse pour eux s’intensifiait, hier soir vers la nuit, 39 personnes ont été arrêtées. Sur ces 39, 18 personnes font l’objet d’une enquête approfondie du fait des indices qui pèsent sur eux.

«Ces personnes ont été emmenées à la base de sécurité qui a été utilisée par le groupe conjoint qui travaille actuellement dans la région dans le cadre de l’opération Zéro Crime et plusieurs enquêtes ont été menées sur ces 18 personnes. Il est arrivé de façon intéressante qu’une personne ait été identifiée lors d’une opération d’identification, comme quelqu’un qui était en fait impliqué dans l’acte de ce vendredi matin-là.

Les autorités ont rapidement réagi en lançant l’opération Zéro dont Crime dont les performances exceptionnelles de tous les services de sécurité participant à l’opération, à savoir respectivement: GAF, GID, GPS, GFRS, SIS et DLEAG, sont à saluer 

Alors que la même recherche se poursuivait, les forces de sécurité de la région ont monté des raids sur des zones particulières de Gunjur et des environs et au cours de cette opération, certains outils ou armes similaires à ceux qui ont été utilisés dans l’attaque de Gunjur ont été découverts dans un bâtiment particulier.

«Cependant, personne n’a été arrêté à ce moment-là. Mais plus tard, aux premières heures de la journée, des officiers de la région, des forces de sécurité conjointes, ont mené un raid similaire tôt le matin sur la même installation et cinq personnes ont été arrêtées à cet endroit où ces armes ont été découvertes.

Pour rappel, vendredi dernier des individus armés ont attaqué le poste frontalier de Gunjur blessant trois agents de l’immigration. Après 72 heures, les enquêteurs disent ne pas être en mesure de donner les véritables raisons de cette attaque qui survient à peine dix jours après les émeutes de Sanyang, une ville également côtière.

Amsatou Barrow 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici