vendredi, 22 octobre 2021 19:46

Financement du Terrorisme international, Dakar placé sous surveillance de Financial Action Task Force

Les plus lus

OC’est invraisemblable et pourtant c’est ce qui vient de sortir du rapport de l’agence internationale Financial Action Task Force publié le 25 février. Le Sénégal et deux autres pays africains viennent d’être rajoutés à la liste de surveillance du financement du terrorisme. Malgré les efforts de Macky Sall, Dakar est désormais dans la liste rouge des pays sous haute surveillance.

C’est au moment où Macky Sall disait que son pays craignait une contagion du fléau djihadiste car l’objectif des insurgés est “d’atteindre la côte Atlantique », que « Le Sénégal et les pays côtiers sont les derniers remparts, il faut nous préparer à rentrer dans la bataille » qu’une très mauvaise nouvelle est tombée pour le Sénégal mais aussi le Maroc et le Burkina Faso. En effet, en pleine crise sanitaire, au moment où plusieurs pays africains commencent à ressentir de plein fouet les conséquences drastiques d’une pandémie qui a pratiquement ravagé des économies qui ont mis des décennies à se reconstruire, la Financial Action Task Force leur inflige le dernier coup de poignard.

Malgré les stratégies mises en place au plan national pour lutter contre le terrorisme sans compter la volonté affichée de Macky Sall de disposer d’une chaise au sein du G5 Sahel, le verdict de la Financial Action Task Force est sans appel. C’est en tout cas le sentiment qui pourrait animer les forces de sécurité et de défense de ces pays lorsqu’ils apprendront que l’agence internationale Financial Action Task Force a rajouté le Sénégal, le Maroc, le Burkina Faso et les Iles Caïmans sur la liste de surveillance des pays n’ayant pas fourni suffisamment d’efforts dans la lutte contre le financement du terrorisme international.

« Le Sénégal, le Maroc, le Burkina Faso, etc rejoignent le Pakistan l’un des plus mauvais élèves, peine à mettre fin au financement du terrorisme sur son sol notamment avec le système de transfert d’argent Hawala

Si le Sénégal est désormais sur la très sensible liste des pays à surveiller dans le financement du terrorisme selon le site américain USNews.com, le nombre de pays figurant sur la liste de surveillance s’élève désormais à 19. Ces 19 nations ont un point commun : ils sont accusés de n’avoir pas fourni assez d’efforts dans la lutte contre le financement du terrorisme et du blanchiment d’argent.

Pour le média américain spécialisé dans le terrorisme, l’agence Financial Action Task Force dispose d’une liste noire composée de pays tels que la Corée du Nord, l’Iran et le Pakistan qui, malgré les efforts consentis ces dernières années en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, n’a toujours pas su résoudre la question du financement du terrorisme sur son sol.

Cheikh Saadbou Diarra  

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents