samedi, 23 octobre 2021 14:10

Exclusivité : Kafountine : Détournement de deniers publics et confection de faux tickets du Trésor, le Procureur de Ziguinchor ouvre le feu

Les plus lus

L’affaire avait secoué le microcosme de cette paisible bourgade du département de Bignona au mois de janvier 2018 à la suite d’une grève des commerçants qui refusaient de s’acquitter du «diouti » réclamé à partir de faux tickets du Trésor. S’en est suivi une marche des populations et la découverte de la boîte à pandores car, à côté des miettes prélevées sur les commerçants, il existait une véritable manne financière sur laquelle le Maire tirait des fonds encore plus conséquents. Les redevances du quai de pêche allaient directement entre les mains de l’édile de kafountine en toute impunité. Près de deux ans après ce scandale, le Procureur de la République de Ziguinchor a lancé une véritable chasse à l’homme.

Les populations avaient fini de désespérer de la suite de cette affaire qui aura privé la commune de plusieurs centaines de millions de francs CFA tellement, les versions des accusateurs et des proches de l’accusé étaient différentes. En effet, dès les premières heures de cette affaire, nombreux étaient les habitants de cette ville qui ne pouvaient s’imaginer qu’ils avaient à leurs côtés autant d’argent.
Pourtant, Kafountine est tellement prospère qu’elle était il y’a quelques années la deuxième commune après celle de Touba à recouvrer les taxes mais, malheureusement la cupidité de ses élus soutenus par une mafia politico administrative, a fini de faire de cette mairie la principale vache à lait de la région de Ziguinchor.

Pour un quai de pêche construit en 2003 avec un potentiel chiffre annuel d’au minimum un milliard cinq cent millions de francs, les services de la direction de la Comptabilité Publique et du Trésor n’ont jamais reçu un sous vaillant de cette unité au moment où les quais de pêche de Joal, Saint-Louis culminaient avec des chiffres d’affaires de quatre à six milliards par an. À qui profitaient ces sommes appartenant au Trésor Public ? Yallah rek Mokham !!!

Près de deux ans après l’éclatement du scandale, un homme a pris son courage pour saisir le Procureur Cheikh Tidiane Ndour qui en Avocat de la société a décidé d’y voir clair. Une aubaine pour l’Agent Judiciaire de l’état au moment où Abdoulaye Daouda Diallo recherche désespérément des milliards

C’est au mois d’août dernier que le Procureur de la République a confié l’enquête portant sur le Faux et usage de faux, contrefaçons et encaissement indus de sommes d’argent. Malgré le soit transmis, les enquêteurs ont voulu faire du dilatoire renvoyant avec un ton menaçant l’auteur de la plainte. De guerre lasse et face à l’entêtement du plaignant, les auditions débutèrent à la brigade de Diouloulou. C’est ainsi ainsi que l’auteur de la plainte fut entendu d’abord avant que des témoins cités suivent la cadence.

Le gros gibier composé du Président du Quai de pêche, de l’ancien Régisseur de la Mairie, d’un Conseiller municipal et du Maire entamèrent un incessant ballet à la gendarmerie de Diouloulou. Des descentes furent opérées au quai de pêche et à la Perception municipale aux fins de perquisition. Mais, depuis que l’affaire a pris un sérieux tournant, l’homme auteur de la plainte, S. Kamara fait l’objet de menaces et malgré le fait qu’il ait averti la gendarmerie, rien a été fait pour le mettre à l’abri ou mettre en demeure ces adeptes de la violence.

Opération RESTORE HOPE pour sauver le soldat Victor. Un véritable branle-bas de combat du côté de l’Apr qui se réunit ce dimanche pour extirper « L’enfant Chéri » des griffes de Dame Justice. Un gradé se mouille en lui ramenant un marabout

C’est l’affolement général du côté de Kafountine et des souteneurs du Maire Victor Diatta. Si des sources proches de l’enquête confirment que ces différents « complices » l’ont mouillé jusqu’au cou, l’homme continue de nier l’évidence en accusant des adversaires politiques qui seraient derrière toutes ses accusations.

« Nous allons nous réunir dimanche à Bignona pour une évaluation de la présidentielle mais nous essayerons également d’aborder le cas du Maire Victor qui est un camarade malgré l’étendue des dégâts », nous a confié un éminent membre de l’Apr à Bignona. Pour ce dernier, «  Ce sera impossible de le protéger comme avant quand nous avions des ministres dans le gouvernement car, notre mentor Abdoulaye Badji n’a plus cette influence », a avancé notre interlocuteur.

Pour un autre responsable ayant requis l’anonymat, « Aujourd’hui l’état fait face à des difficultés de trésorerie et je ne peux imaginer que les montants cumulés depuis 2003 ont eu à profiter à quelques individus et c’est malheureux que ça tombe sur Victor car, il risque de payer pour tout le monde ».

Le plus rigolo dans cette affaire, au moment où le Procureur de la République attend le soit fait retour pour décider de la suite à donner, un gradé s’est couvert de ridicule hier vendredi. Ce dernier a tout bonnement fait venir un marabout du Pakao pour sauver le Maire de Kafountine. Cet homme est depuis lors la risée dans Diouloulou. Comme pour dire que les milliards du Quai de pêche de kafountine risquent de nous révéler des surprises de taille avec déjà les premiers noms des bénéficiaires « fictifs » de cet argent public qui a plus servi à enrichir quelques mauvais citoyens.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents