jeudi, 1 décembre 2022 03:30

Disparus des radars depuis vendredi dernier, les familles des deux militaires montent au front

Les plus lus

Malgré la gravité de la situation, les hiérarchies de L’Adjudant Chef Didier BADJI et du Sergent Fulbert SAMBOU continuent de garder le silence sur ce que nombreux considèrent soit comme un kidnapping et d’autres une disparition. En conférence de presse, les ressortissants de Niomoune d’où sont originaires les deux gradés, ont exigé de la gendarmerie comme de l’armée des éclaircissements.
Les ressortissants des Îles Bliss du Kassa ne cachent pas leur inquiétude sur la disparition de l’adjudant-chef Didier Badji et du Sergent Fulbert Sambou des renseignements militaires. Deux fils du Niomoune une île de la commune de Kafountine.
Après avoir loué la diligence du Procureur de la République qui a ouvert une enquête, les proches des présumés disparus s’interrogent comme de nombreux sénégalais sur une probable disparition de deux militaires dans une zone de Dakar censée être la mieux sécurisée sans laisser de traces ? Comment une houle peut emporter en même temps deux insulaires sans emporter leurs effets ? Comment deux soldats en services dans deux corps aussi stratégiques peuvent disparaître volontairement ? A qui profite les fausses informations distiller en longueur de journée et à quelle fin ?
Sur la découverte d’au moins un corps sans vie de l’un des disparus notamment l’officier du renseignement militaire Fulbert Sambou, une information relayée par plusieurs journaux, les familles déclarent n’avoir pas été informées de manière officielle.
Les familles disent attendre toujours un coup de fil des autorités pour les informer sur les derniers développements. Un coup de fil qui se fait toujours attendre.
Khadim MBODJ

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités