Dialogue politique : Ne voulant pas servir de faire valoir, l’opposition menace de boycotter

En fixant un délai d’une semaine à la Commission cellulaire pour apporter des réponses précises au sujet de la suite réservée au traitement des objectifs spécifiques, la Plénière du Dialogue politique a décidé d’arrêter la récréation. Tout porte à croire que que la rupture est consommée.

Selon SourceA qui rapporte l’information dans sa livraison de ce mardi 5 novembre, passé ce délai, ladite plénière va adresser, directement, une correspondance à Macky Sall, pour la prise en charge immédiate de ces deux objectifs spécifiques. Et à l’expiration de l’ultimatum, l’opposition, représentée dans cette Commission du Dialogue politique, n’écarte pas de suspendre sa participation aux travaux.

SourceA pointe ainsi du doigt le président Macky Sall. Selon nos confrères, il est à l’origine de cette crispation pour n’avoir pas, jusque-là, installé officiellement, Famara Diédhiou dans sa fonction de Président du Dialogue national, qu’il doit aussi doter d’un budget

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici