Décoration du Colonel Daouda Diop : La France récompense un « ami »

On en sait plus sur les raisons de la décoration du Gouverneur militaire du Palais, le Colonel Daouda Diop par la France. Élevé au rang de Chevalier de l’Ordre du mérite par le Chef de l’état français, Emmanuel Macron, la médaille lui a été officiellement remise ce lundi 16 décembre par l’ambassadeur de France au Sénégal. Que s’est-il passé pour que Paris s’intéresse à cet officier de la Marée Chaussée au poin de lui octroyer une telle distinction ?

Atlanticactu.com a essayé d’en savoir davantage sur le parcours de cet officier qui gravit tranquillement les échelons depuis quelques années. Surtout, quand on sait que l’ancienne puissance colonisatrice est très avare sur ces distinctions qui remontent à l’époque napoléonienne. D’autant que cette distinction récompense les militaires ou civils, ayant rendus des services importants à la nation française. La juste question est de savoir quels services cet officier supérieur de la gendarmerie nationale a rendu à la France où quels services serait-il amené à rendre ?

Certains ont voulu faire un parallèle entre la détention du soldat français Mike Taho, auteur de coups et blessures volontaires sur la personne d’un jeune sénégalais du nom de Oumar Watt et la décoration du Colonel Diop, il en est autrement. Atlanticactu.com a cherché les véritables raisons de cette distinction et le choix de la nomination dans l’ordre national du Mérite a été faite par procédure d’initiative citoyenne introduite par l’ancien ambassadeur Christophe Bigot en 2018 pour la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020, sont fixés à 5038 croix par le décret 2018-29 du 19 janvier 2018.

Selon certaines indiscrétions, cette décoration serait liée à ses services rendus à la direction de l’administration française et cela a evitè un incident diplômatique lors de la détection des militaires français à Reubeuss. Du côté de l’administration pénitentiaire, c’est le silence radio total et personne ne veut être cité dans cette affaire.

Une décoration aux avantages multiples qui permettent à la famille de l’officier de bénéficier d’un traitement royal

Cette distinction est également liée à des intérêts. C’est ainsi que les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants des décorés peuvent demander à intégrer les maisons d’éducation de la Légion d’honneur, des établissements d’enseignement public destinés aux descendantes de décorés. Elles accueillent 1 000 jeunes filles en internat, de la 6e aux classes préparatoires et BTS. Le suivi pédagogique personnalisé, les effectifs réduits par classe (25 élèves en moyenne), le système des récompenses et la qualité de la vie scolaire participent aux résultats obtenus chaque année, avec un taux de réussite de 100% au brevet et au baccalauréat.

Cheikh Saadbou Diarra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici