Saint-Louis : Braquage d’une Station EDK, l’un des assaillants abattu par les pandores

La région du Nord est en train de passer de cité paisible à repère de bandits. Les agressions, braquages et autres cambriolages sont le lot quotidien des Saint-Louisiens. La dernière en date qui s’est soldé par la mort d’un des braqueurs, s’est déroulée à côté de l’université Gaston Berger où le cambriolage d’une station EDK s’est terminée par une fusillade entre gendarmes et brigands.

Ce sont des hommes lourdement armés qui ont investi la périphérie de la vieille ville pour perpétrer un énième forfait. Les faits se sont passés dans la nuit du dimanche à lundi. Au nombre de huit, les assaillants sont venus à bord d’un véhicule 4X4 volé au parc automobile de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs).

Sur place, ils ont brutalisé le seul vigile avant de le ligoter et vider au coffre-fort de la station. Mais, malheureusement pour les brigands, un voyageur a alerté les éléments de la brigade de Diama, qui sont rapidement arrivés sur les lieux.

Les malfaiteurs armés jusqu’aux dents n’ont pas cherché à fuir et ont tenté de résister aux sommations des gendarmes en tirant des coups de feu dans leur directions. Ces derniers n’ont pas tardé à répliquer tuant au passage un des malfaiteurs. Il s’agit du nommé Isma Sow, 22 ans, domicilié à Mpal. Il est mort au cours de la fusillade. Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Saint- Louis.

Les autres brigands qui ont réussi à s’échapper, sont activement recherchés par la gendarmerie. Qui selon les informations de la RFM, a déployé tous les moyens pour les mettre hors d’état de nuire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici