lundi, 14 juin 2021 05:24

Dakar : Deguerpissement ou opération de sécurisation, la gendarmerie interpelle plus de 800 individus

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Au moment où la banlieue Dakaroise est assaillie par un banditisme de plus en plus inquiétant avec par endroits, des meurtres et agressions violentes, la gendarmerie vient d’interpeller quelques 800 individus entre l’ancienne piste et les bas-fonds de Ouakam. Des produits supposés dangereux, des armes blanches et un débit de boissons clandestins ont été également découverts. Pourtant cette zone est de loin un havre de paix par rapport aux lieux criminogènes connus dans la banlieue.

Pour sa première sortie officielle en tant que patron de la légion de gendarmerie de Dakar, le lieutenant-colonel Abdou Mbengue mis sous les rampes des projecteurs par l’affaire « Adji Sarr », a mis le cap sur l’ancienne piste de Mermoz communément appelée « Tally Bethio ». Au vu de l’heure de l’opération, il est plus judicieux de parler d’une opération de déguerpissemebt plutôt que de sécurisation.

C’est aux environs de 06 heures que la gendarmerie a commencé son opération de nettoyage sous les yeux des curieux impressionnés par un tel déploiement de force. Pour la plupart, « C’est soit une sacrée coïncidence ou plutôt une volonté des autorités de déguerpir les occupants qui depuis quelques semaines, font l’objet de pressions pour quitter les lieux réclamés par le directeur des domaines Mamboye Diao ».

« Et avec le maigre butin trouvé sur place, on ne peut parler de haut lieu de criminalité par rapport à d’autres quartiers où les riverains sont agressés ou tués tous les jours. Sur les quelques 800 personnes interpellées, la plupart serait des vagabonds (délit de vagabondage) même si des armes blanches ont été découvertes », renseigne Bill Ndiaye un chef de garage sommé de quitter les lieux pour rejoindre Diamniadio.

Si la gendarmerie brandit fièrement ses trophées saisis sur l’ancienne piste de Mermoz, les populations de Grand Yoff, Keur Massar, Yeumbeul, Thiaroye….. attendent le démarrage des opérations dites de sécurisation pour retrouver leur quiétude. A espérer que cette opération ne serait pas destinée à assouvir l’appétit foncier de certains prédateurs.

Cheikh Saadbou DIARRA 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: