lundi, 26 juillet 2021 12:26

Coronavirus : Air Sénégal annonce des pertes mensuelles estimées à 10 millions d’euros depuis son “lockdown”.

Les plus lus

À l’instar de la presque totalité des compagnies aériennes, Air Sénégal subit de plein fouet les conséquences de la pandémie. Le Coronavirus a restreint les activités aéroportuaires et, va obliger le renflouement des caisses pour permettre la reprise des activités. Pour redresser ses comptes, le DG d’Air Sénégal Ibrahima Kane annonce que le personnel a « accepté d’apporter sa contribution en partant en congé anticipé », en attendant de préparer la reprise.

Son directeur général, Ibrahima Kane, indique à JA que « la compagnie a arrêté son trafic passagers mais continue à assurer plusieurs vols de rapatriement au bénéfice de citoyens étrangers habitant au Sénégal et se rendant en France, en Italie ou au Gabon, mais aussi pour des citoyens sénégalais basés à l’étranger et qui souhaitent rentrer au pays. Depuis le 7 mai, Air Sénégal effectue aussi des vols cargo en provenance de la France
Un des objectifs des vols de rapatriement et des vols cargo est d’assurer des rentrées financières

La compagnie dit envisager plusieurs scénarios, tenant compte du fait que « le moment de la reprise dépendra exclusivement des autorités étatiques, au Sénégal et dans les pays de destination ». Le schéma de reprise reposera aussi sur les finances d’Air Sénégal, mises à mal depuis l’instauration du « lockdown ».

Avec des pertes sèches mensuelles estimées à plus de 6 milliards de francs , la compagnie nationale qui a démarré ses activités il y’a juste quelques trois ans avec de lourds investissements, devrait bénéficier d’une perfusion financière de l’état pour éviter une faillite.

Khadim Mbodj (Atlanticactu.com)

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: