mardi, 28 septembre 2021 22:54

Centrafrique : des prisonniers formés en vue de leur réinsertion sociale

Les plus lus

Cinquante détenus et deux agents de la prison de la ville centrafricaine de Bangassou (sud-est) viennent d’achever une formation dans les domaines de la culture maraîchère et de la saponification, ceci afin de favoriser leur réinsertion sociale.

La représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Denise Brown, s’est ainsi rendue vendredi dernier dans cette localité pour y visiter le jardin potager, a rapporté mardi sur son site la mission onusienne de maintien de la paix en Centrafrique (MINUSCA).

Les détenus ayant choisi de se former en culture maraîchère ont créé ce jardin d’une superficie d’un hectare et demi, où ils ont cultivé, entre autres, des tomates, du gombo et de l’oignon. Ceux qui ont opté la saponification ont fabriqué 584 pains de savon. Une partie de ces produits a été vendue sur le marché local et le reste a été destiné à la consommation des prisonniers.

Mme Brown a indiqué que ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de réinsertion sociale des détenus, est aussi l’occasion pour la MINUSCA d’illustrer son soutien à l’Etat centrafricain dans son engagement pour la réforme du secteur pénitentiaire, conformément aux recommandations des états généraux de la justice de 2007.

Tout en émettant le vœu que ce projet, à long terme, vise à transformer le quotidien des bénéficiaires, mais aussi à lutter contre l’insuffisance alimentaire à Bangassou, la préfète du Mbomou, Pierrette Benguéré, a exhorté les autorités pénitentiaires et les forces de l’ordre à continuer d’être disponibles et à travailler ensemble pour le suivi de ce projet et de sa pérennisation.

Avec Xinhua

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents