mardi, 28 septembre 2021 22:09

Coup d’Etat en Guinée : début des concertations sociopolitiques

Les plus lus

En prélude à la mise en place des organes de transition en Guinée, les concertations sociopolitiques élargies entre la junte militaire au pouvoir et les acteurs guinéens, ont débuté mardi au Palais du peuple, a constaté sur place un correspondant de Xinhua.

Cette rencontre de concertation élargie a réuni dans la salle de l’hémicycle guinéen plus de 300 partis politiques, toutes idéologies confondues, qui se sont retrouvés autour du chef de la junte militaire au pouvoir Lieutenant-Colonel Mamadi Doumbouya et les membres du Comité national de rassemblement et de développement (CNRD).

Dans son discours de présentation, Mamadi Doumbouya a annoncé que la concertation vise à écouter les avis des leaders politiques et de recueillir leurs propositions et contributions pour la réussite de transition, dans l’intérêt du peuple.

“Lorsque nous avons décidé de prendre nos responsabilités, le premier principe que nous nous sommes imposé c’est de ne pas répéter les mêmes erreurs du passé”, a dit Mamadi Doumbouya.

Face aux leaders politiques, M. Doumbouya a dit “vous n’oubliez pas que si en 2021, nous de l’armée, vous des partis politiques, les intellectuels à tous les niveaux, nous sommes là pour tout reprendre ce que nous avons tous échoués sur toute la ligne”, avant d’ajouter que la junte militaire ne tolérera aucun dérapage et aucune confusion dans la marche vers le redressement du pays.

Pour corriger cette situation, le chef des putschistes a dit aux responsables politiques que toute prise de décision sera inclusive et participative, afin que toutes les forces vives du pays soient associées dans la construction du pays.

“Nous avons pris nos responsabilités, vous devez prendre les vôtres”, il a souligné que le CNRD compte sur les partis politiques pour redonner l’espoir au peuple et au pays qui mérite beaucoup mieux.

Avant de clore ses propos, Mamadi Doumbouya a annoncé certaines valeurs qui doivent guider la marche de la transition politique déjà en cours dans le pays. Il s’agit de la rectification institutionnelle, la refondation de l’Etat, le rassemblement de tous les Guinéens et le repositionnement de la Guinée sur l’échiquier international.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents