lundi, 14 juin 2021 05:32

Bignona : Les etudiants réunis au sein de l’AMEB taxent Mamadou Lamine Keïta de « détourneur »

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Les étudiants de Bignona à Dakar ne veulent plus entendre des promesses de leur maire Mamadou Lamine Keita. Et pour cause, ce dernier refuse catégoriquement d’allonger la modique somme de 350.000 francs alloués à l’amicale annuellement. Trois ans de galère qui ont obligé Prosper Sagna et ses camarades à sortir du bois pour sonner la fin de la récréation en promettant d’élever la voix si l’édile ne cesse les ignorer.

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Atlanticactu, les étudiants réunis au sein de l’AMEB, ont crié leur désarroi et laissé éclater leur colère. « cela fait trois ans disent-ils que Mamadou Lamine Keita les a privés de subventions ».  Et ces derniers d’enfoncer le clou « Lesdits fonds estimés entre 750.000 à 1.050.000 F CFA, sont «détournés chaque année» par le maire «à des fins personnelles», accuse l’AMEB ».

Pour Prosper Sagna leur président, « Nous ne pouvons continuer de nous taire parce que certains des proches du maire nous menacent de nous envoyer en prison comme nos cinq camarades poursuivis et emprisonnés du fait de la plainte de Mamadou Lamine Keita, il y’a 3 ans ». Pour le leader de l’AMEB, cela ne passera plus. « Nous réclamons un droit, nous ne quémandons rien et cela le maire doit l’intégrer car nous méritons plus que cette misérable somme qui fait l’objet de rétention sans explications ».

« Aucune des 19 communes du département encore moins le Conseil départemental n’ont essayé d’accompagner les différentes amicales comme l’AMEB et pourtant, à chaque élection, ces élus sont prompts à décaisser des dizaines de millions pour assurer notre transport afin de sacrifier au vote », renseigne Fatou Badji, 7ne étudiante de l’UGB très remontée contre les élus de Bignona.

« Si le Maire convoque des difficultés de trésorerie pour ne pas nous allouer notre misérable subvention, cela ne l’empêche pas de financer et de parrainer des tournois de lutte, des shows et autres activités destinées à amuser la galerie.Nous voulons un Maire soucieux de l’avenir de la jeunesse et non d’un amuseur public » 

Ce qui est inadmissible, selon les étudiants de Bignona, « la commune a un budget de 740 millions très équilibré en recettes et en dépenses, selon les conseillers municipaux proches de Mamadou Lamine Keïta ». Et, « Nous lançons un appel au maire et posons le premier acte pour entrer en possession de notre subvention bloquée », clame Prosper Sagna. Pour finir, le président de l’AMEB rappelle à Mamadou Lamine Keïta, « Votre statut d’ancien président de l’amicale vous a permis de vivre les difficultés estudiantines et vous ne devez point profiter de notre vulnérabilité pour nous piétiner nos droits ».

« Bignona compte quelques 6000 étudiants répartis dans les différentes universités, instituts privés, UVS du Sénégal et là où nos camarades des autres localités disposent de logements payés par leur maire, des subventions et des aides pour subvenir aux urgences des étudiants, nous Mamadou Lamine Keïta veut nous enlever notre dignité avec 350.000 francs par an, une dérision », révèle le communiqué.

Rose DIEDHIOU 

Plus d'articles

2 Commentaires

  1. Évidemment suis totalement daccort avek le presi sagna le maire de bignona doit respecter ses étudiants parceque dans se monde que nous sommes l.education est la base de toute chose on doit pa la négliger courage a vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: