Accusé de sextorsion, Atepa menace de traduire Aby Ndour en justice

©atlanticactu.com  —  La vidéo devenue virale de la chanteuse et sœur de Youssou Ndour révélant un chantage sexuel perpétré par l’architecte Pierre Goudiaby Atepa, a pris une nouvelle tournure. Aby a Ndour qui est l’auteur de cette vidéo risque de faire face aux avocats de l’architecte qui a décidé de lave4 son honneur. Mais en attendant que Pierre Goudiaby offre les quatre miroirs promis à la chanteuse, Aby Ndour devra répondre des faits de destruction de biens appartenant à autrui suite à une plainte des artisans établis sur la corniche.

La réponse de l’architecte face aux accusations de Aby Ndour n’a pas tardé. En effet, après la publication de la chanteuse affirmant  avoir reçu des propositions indécentes de la part du président du Goupe Atépa et que ce dernier lui aurait même suggéré de lui offrir un appartement et le restaurant en dessous de la porte du millénaire, ce denier a démenti lesdits propos en ces termes  « qu’elle n’est point intelligente du tout car, elle doit savoir que tous les appels seront retracés avant de menacer de porter plainte contre elle, via son avocat pour qu’elle aille répondre de ses diverses accusations… ».

Une plainte qui tombe mal pour Aby Ndour sur qui plane depuis le 06 mars dernier une autre procédure pour destruction de biens appartenant à autrui introduite par les artistes et sculpteurs de la corniche ouest.

Mars 2020, les artistes et sculpteurs de la Corniche ouest traduisent Aby Ndour en justice pour Destruction de biens appartenant à autrui 

Les artistes peintres et autres sculpteurs qui s’activent sur la Corniche ouest sont très remontés contre Aby Ndour. Par le biais de leur conseil, Me Ousseynou Ngom, ils ont servi une citation directe à la sœur cadette de Youssou Ndour. L’ouverture du procès est prévue prochainement devant le tribunal correctionnel.

Les jeunes artistes ont porté plainte avec constitution de partie civile, pour « destruction de biens apparemment à autrui » contre la chanteuse, qu’ils accusent d’avoir détruit leurs matériels et autres tableaux d’art.

En effet l’espace jouxtant la corniche ouest à hauteur du KFC, où travaillent les artistes peintres et sculpteurs, aurait été attribué à Aby Ndour par la mairie de Fann Point E. L’auteur de «Confusion» qui veut y ériger des cantines, a procédé à une opération de désencombrement sur les lieux. Ce qui a soulevé l’ire et la colère des artistes, qui demandent la réparation du préjudice subi.

SOS littoral et le Plateforme pour l’environnement et la réappropriation du litoral sont interpellés. D’ailleurs, une conférence de presse est prévue cet après midi à 15h sur la corniche.

La Rédaction 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici