Pédophilie : Un prédateur se cache pendant 30 jours sous le lit de sa victime

C’est une rencontre plutôt étrange. Un Américain de 21 ans est accusé d’agressions sexuelles sur une petite fille de 12 ans rencontrée en ligne. Fou amoureux, ce dernier aurait traversé l’Amérique pour venir à sa rencontre. Mais cette histoire d’amour n’était pas du goût du grand-père, c’est pourquoi le jeune homme se serait resté caché 1 mois sous le lit de la fillette.

Un prédateur sexuel et une rencontre étrange

Zacharias Adrian Cavasos a surfé sur les sites de rencontre pendant des années pour trouver l’amour de sa vie. Il ne se doutait sans doute pas qu’il allait tomber amoureux d’une jeune fille âgée de seulement 12 ans. Malgré cet amour impossible, et surtout illégal, le jeune homme a malgré tout décidé de traverser les États-Unis pour aller à sa rencontre.

Au début du mois de février, les deux amoureux se retrouvent dans un hôtel Wildhorse Resort and Casino en Oregon où habite la petite fille. Cette dernière l’invite à venir vivre chez elle, il accepte. Mais le grand-père de la fillette n’est pas d’accord. Après avoir passé plusieurs jours caché, Zacharias Adrian Cavasos est viré du domicile de la jeune fille.

Cache-cache amoureux

Mais face à leur amour, le prédateur a décidé de rester caché chez la fillette pendant près d’un mois. C’est le 11 mars que le grand-père découvre qu’il se cachait depuis 1 mois sous le lit et dans son placard. La police est rapidement intervenue.

« Je suis troublée par le fait que, malgré la connaissance de l’âge de la victime et le fait qu’il ne devait pas retourner dans cette résidence, il l’a fait et aurait poursuivi le même comportement criminel », a déclaré Jennifer Martin, assistante du procureur.

Elle ajoute ensuite « Il est hors de question de caractériser les interactions entre une personne de 21 et une enfant de 12 comme une quelconque relation consentie, sexuelle ou romantique. C’est impossible parce qu’à 12 ans, elle n’a légalement pas la possibilité de donner son consentement ». 

Zacharias vit maintenant avec un bracelet électronique et n’aura plus de contact avec la fillette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici