France : Rokia Traoré défie la justice et rentre au Mali

La chanteuse malienne Rokia Traoré, placée sous contrôle judiciaire en France, a réussi, malgré les mesures de contrôles et de restrictions d’accès liées à la crise du coronavirus, à prendre un vol privé pour le Mali, a appris atlanticactu.com.

Rokia Traoré est sous le coup d’un mandat d’arrêt européen lancé par la Belgique pour « enlèvement, séquestration et prise d’otage » de sa fille de cinq ans, parce qu’elle ne l’a pas remise à son père, que l’artiste accuse d’attouchements sexuels. Elle demeurait en liberté sous contrôle judiciaire en attendant son extradition vers la Belgique qui avait été suspendue en raison de la pandémie du Covid-19.

Cependant, Plusieurs autres plaintes ont été déposées en France et au Mali où Rokia Traoré a obtenu la garde de sa fille.

Chanteuse et guitariste, Rokia Traoré est aussi connue pour son engagement en faveur des réfugiés et pour avoir été nommée en 2016 ambassadrice de bonne volonté par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).
Depuis Bamako, elle a posté sur les réseaux sociaux que sa quête de justice se poursuit.

Atlanticactu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici