samedi, 18 septembre 2021 02:24

Ziguinchor : Accident de Badiouré, Bignona en passe de vivre(Photos) un “Joola” bis

Les plus lus

Trois morts, 67 blessés dont plus de trente quatre graves, tel est le bilan de l’accident survenu tôt ce matin sur la Transgambienne à hauteur du village de Badiouré. Un accident d’une rare violence dont les causes ne sont pas encore déterminées.

La route a encore tué et c’est le département de Bignona qui paie un lourd tribut avec 3 morts sur le champs et des blessés graves. C’est un bus “Horaire” en partance pour Dakar qui a fini sa course dans le décor très tôt ce matin. Une perte de contrôle ou une défaillance technique, l’enquête ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de Bignona, édifiera le Procureur de la République.

Dès l’annonce, toutes les ambulances en état dans le département, ont été réquisitionnées et orientées vers les lieux du sinistre. Les bignonois ont été d’ailleurs réveillé par les hurlements des sirènes qui effectuaient les va-et-vient vers le district médical où le médecin chef s’affairait à faire le dispatching des cas.

C’est ainsi que les moins graves des 67 blessés ont été retenus dans les structures du département quand les plus graves au nombre de 35, sont acheminés à Ziguinchor.
Malheureusement, la capitale régionale souffre d’un énorme déficit de plateau médical dû à la panne du scanner et de la vétusté du bloc opératoire. Une situation qui fait que depuis plusieurs mois, les cas “critiques” de la région sont évacués vers Kolda ou Dakar dans certains cas.

En attendant, Bignona pleure ses morts et certains parents dont les des membres sont gravement blessés, craignent le pire si les blessés ne sont pas rapidement évacués en vue d’être sérieusement pris en charge.

Une crainte qui renvoie au plaidoyer lancé il n’y a guère longtemps par le Maire de Sindian, Yankuba Sagna, qui a de tout le temps soutenu la nécessité de relever le plateau médical de Bignona qui cristallise près de 70% de la population de la région de Ziguinchor.

À espérer que malgré la lourde défaite subie par le Président Sall lors de la présidentielle de 2019, les responsables de L’APR se décideront à taper sur la table pour une meilleure prise en charge des populations.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents