YERIM SOW, FONDATEUR DU GROUPE TEYLIOM : Des télécoms à l’immobilier, du Sénégal à la Côte d’Ivoire, il a bâti un empire financier.

Très actif en Côte d’Ivoire depuis une vingtaine d’années, il est actionnaire de Bridge Bank, possède une part de la filiale locale de l’opérateur de télécoms MTN et développe divers projets hôteliers par l’intermédiaire de son entreprise Mangalis Hotel Group.

Il se diversifie aussi dans l’agro-industrie via l’acquisition de la société ivoirienne Continental Beverage Company, puis dans l’immobilier avec plusieurs projets parmi lesquels l’hôtel haut de gamme Radisson Blu et le Sea Plaza Sénégal, le premier mall de Dakar, ouvert en juillet 2010.

En outre, le groupe Teyliom s’est lancé la même année le pari de l’hôtellerie en Afrique avec le lancement du groupe Inaugure Hospitality Group.

Yérim entend investir 315 millions d’euros dans la construction de 15 hôtels dans 13 pays africains. Il lance Inaugure Hospitality Group donc, pour développer un réseau hôtelier d’un total de 2 200 chambres et suites, et cela à travers trois marques : Noom pour le haut de gamme, Seen pour le moyen de gamme et Yaas pour les petits budgets. Le tout géré par sa filiale Mangalis.

Et comme l’appétit vient en mangeant, Teyliom entend également investir dans les mines et les hydrocarbures.

Si vous ne connaissez toujours pas Yérim Sow, ci-dessous une brève description du Golden boy

Le fondateur du groupe Teylium est l’un des symboles de la réussite en Afrique de l’Ouest. Des télécoms à l’immobilier, du Sénégal à la Côte d’Ivoire, il a bâti, en moins de quinze ans, un empire dont la véritable surface financière reste mystérieuse. Yérim Habib Sow est un homme d’affaires sénégalais né en 1967. Depuis 1988, il a investi tour à tour dans les secteurs de l’informatique, (Direct Access), de l’électronique (Bip Access), de la gestion relation client (PCCI) et des télécommunications (Loteny Telecom). Depuis 2001, il dirige Teyliom, un groupe aujourd’hui composé de 52 sociétés qui opèrent dans 16 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe. En 2018 il est copropriétaire de Free au Sénégal. À 55 ans, il est devenu un investisseur de premier plan en Afrique de l’Ouest. Discret et travailleur, il s’est mué en homme d’affaires touche-à-tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici